Échiquier politique : Bicéphalisme au PRVM-Fassoko

Le Parti pour la Restauration des Valeurs du Mali (PRVM-Fassoko) traverse une crise sans précèdent. Rien ne va plus au sein de ce parti depuis le déclenchement d’une guerre de leadership qui a créé un bicéphalisme suite à l’élection, le samedi 27 février dernier de Mr Samba Coulibaly comme nouveau Président à l’issu d’un congrès extraordinaire organisé au CICB par les contestataires de Mamadou Oumar Sidibé.

L’heure est grave et même très grave au sein du Parti pour la Restauration des Valeurs du Mali (PRVM-Fassoko), ce parti qui se trouve malheureusement au bord de l’implosion alors qu’il était bien parti car commençait à s’installer confortablement dans la sphère politique malienne. Mais depuis quelques semaines, un conflit interne y gagne du terrain suite à la naissance d’un bloc contre le président Mamadou Oumar Sidibé qui tenterait de violer les dispositions des articles 9,19, 29, 52 et 85 des textes du parti pour être réélu.
Tout est parti du congrès du 26 décembre 2020 dernier ou les congressistes sont sortis divisés. Selon les informations, des voies se sont levées contre Mamadou Oumar Sidibé qui tenterait de passer par des voix douteuses pour être réélu à la tête du parti. Ses contestataires qui se sont lancés dans la dynamique de contrecarrer son jeu, ont organisé un congrès extraordinaire le samedi 27 février dernier, avant de jeter leur dévolue sur M. Samba Coulibaly comme leur président.
C’est donc parti pour une guerre de légitimité entre deux tendances d’un même parti qui commençait à se faire une place de choix dans l’arène politique malienne. À cette allure où vont les choses, comment partir à l’élection présidentielle qui pointe à l’horizon ? Le combat n’est-il pas perdu d’avance ?
En tout cas, selon bon nombre d’observateurs qui pensent que le moment est mal choisi par les responsables de se lancer dans ces mauvaises postures, le PRVM-Fassoko traverse une crise sans précédent qui pourrait le conduire au déclin.

Adama Coulibaly

Source : Nouveau Réveil

Vous allez aimer lire ces articles

Transition malienne : les élections sont-elles une « priorité absolue » ?

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulouba !

Boubacar Gaoussou Diarra: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un modèle »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct