La Cour constitutionnelle  a rendu son arrêt sur la liste des prétendants de Koulouba. Cette proclamation n’a pas fait que des heureux, car sur  les 30 candidatures reçus, la cour  n’a retenu que 17 postulants. Les autres ont été rejetés au motif que certains de leurs conseillers retenus dans le cadre du parrainage ne  figurent  sur la liste officielle des conseillers communaux produite par le Ministère de l’Administration Territoriale.

La Cour Constitutionnelle a  proclamé, le samedi dernier,  la liste provisoire  des candidats à l’élection du Président de la République du 29 juillet 2018. Dans son article premier, les neuf sages ont rejeté les candidatures de 13 postulants. Il s ‘agit de : Choguel Kokalla MAIGA, Harouna SANGARE, Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo DIARRA, Niankoro Yeah SAMAKE, Ainéa Ibrahim Camara, Boubacar N’tio TRAORE, Mamadou TRAORE, Hamadoun TOURE, Aboubacar Abdou TOURE, Marcelin GUENGUERE, Missa KONE, Mountaga TALL et Madame Rakia ALPHADI épouse GANFOUD.

Parmi les raisons évoquées par la Cour, il y a est la présence des personnes  dans le cadre de parrainage ne figurant pas sur la liste officielle des conseillers communaux produite par le Ministère de l’Administration Territoriale.

Dans l’article 4, la Cour donne la possibilité  aux candidats dont les dossiers ont été rejetés de faire appel dans un délai de 24 heures: «  Les contestations et réclamations éventuelles dirigées contre les candidatures doivent être déférées à la Cour constitutionnelle dans les vingt-quatre (24) heures qui suivent la présente proclamation ». Donc la liste n’est pas définitive. Selon nos sources, plusieurs candidats ont déjà fait l’appel qui se sera examiné le 4 juillet prochain par la Cour.

Les 17 heureux retenus pour la course de Koulouba sont : Ibrahim Boubacar KEITA, Aliou DIALLO , Housseini Amion GUINDO,  Mamadou Oumar SIDIBE , Soumaïla CISSE, Dramane DEMBELE, Moussa Sinko COULIBALY ,  Modibo KONE, Daba DIAWARA , Mamadou DIARRA, Mohamed Ali BATHILY, Modibo SIDIBE, Modibo KADJOKE, Adama KANE, Kalfa SANOGO, Madame Djénéba N’DIAYE , Oumar MARIKO.

Y Doumbia

 

Source: Le Débat