Elections législatives 2020 : Morosité à Sotuba village

Malgré la menace de la propagation du coronavirus et l’enlèvement du chef de l’opposition, certains Maliens sont sortis ce dimanche 29 Mars pour aller élire leurs députés au centre de Sotuba village.  Par contre, d’autres sont inquiets depuis l’annonce des 2 nouveaux cas confirmés à Bamako par les autorités sanitaires. Car, nous sommes officiellement à 18 cas.

Pour l’occasion, l’affluence n’était au rendez-vous dans ce centre. C’est dans une atmosphère morose que se sont déroulées ces législatives. Si les bureaux ont ouvert à 8h précises, il fallait attendre vers 9h 00 pour assister à l’arrivée des premiers électeurs.

» Je suis de Sotuba. Aucun dispositif sanitaire n’est mis en place ni à l’entrée du centre ni devant les bureaux de vote. Dans les bureaux de vote, il n’y a qu’une seule boite de gel. Les gestes barrières ne sont pas respectés. Témoigne Mme Traoré Kadiatou

 

Moussa, un membre du parti RPM dira qu’il y a peu d’affluence. Les gestes barrières ne sont pas respectés. Pas de kits d’hygiène dans la plupart des bureaux de vote. C’est dommage ! Au moins sous leur bâche, on dispose d’un seau et du savon.  La situation est inquiétante mais la population doit sortir pour voter, a-t-il insisté

Plus loin, nous avons aperçu une jeune dame qui refusait de voter car il n’y aucun kit d’hygiène.   » Je ne voterai plus parce que je pense que les conditions ne sont pas réunies. Les autorités auraient dû reporter les électeurs vu la situation et la panique à cause du Covid 19.  Sans mesure de prévention, aller voter, c’est allé s’exposer à des risques d’infections. Donc, je préfère ma santé à un simple vote ».

Fané, un informaticien âgé de la trentaine d’années, est du même avis.

Il ajoute que si les autorités pensaient au moins à la sécurité de la population et à la gravité de la situation, elles reporteraient ces élections. Ils ont interdit les prières de Vendredi, fermé les écoles… Pourquoi elles n’ont pas reporté les élections. Certes, elles ont pris des mesures de prévention mais je ne pense pas que ces mesures soient suffisantes. »  Nous avons beaucoup de polémique autour du Covid 19. Donc la seule solution, c’est de reporter ce vote et de rester chez soi », conclut-il

Quant à Zeina Mohamed Ali, une ressortissante de la région de Toubouctou dira que pour certaines personnes, il n’est pas recommandé d’aller voter au risque de s’exposer à une possible contamination. Cela pousse de nombreuses personnes à ne pas aller voter. Néanmoins ce n’est qu’une simple excuse à son avis.  Beaucoup n’ont jamais eu l’intention de voter mais avec le Covid-19 il faut dire qu’ils ont trouvé un bon prétexte pour se justifier et se dérober de leur devoir de citoyen.  « Je ne peux malheureusement pas voter ici car j’ai été recensée dans le Nord mais si j’avais eu l’occasion de voter je l’aurais fait peu importe.

Les élections législatives ont déjà été annulées en 2018. Je pense qu’un nouveau report ne serait pas favorable à notre pays. Nous devons avancer. Il est de notre devoir en tant que citoyen d’aller voter. Nous pouvons le faire tout en respectant les mesures d’hygiène. Abdoul Mounir, juriste, a choisi de ne pas voter, pour ne pas mettre sa vie et celle de sa famille en danger.  Néanmoins il est délégué de la Cour constitutionnelle. Son rôle consiste simplement à observer le déroulement du scrutin. Il s’agit juste de rester dans un coin, de suivre le déroulement du vote et de faire son rapport. Donc, si le virus se propage et à grande vitesse, ajoute-t-il, les seuls responsables sont l’Etat et les partis politiques. Et pour finir, il dira que ceux qui ont fait le choix de voter sont aussi des responsables. Espérant qu’ils aient respecté les consignes de vote notamment les mesures barrières. En cas d’infection, les personnes atteintes pourront poursuivre l’Etat du Mali pour “Responsabilité sans faute ou responsabilité pour faute ».

Fatoumata Koita

Source: Bamakonews

Vous allez aimer lire ces articles

Résolution de la crise sociopolitique : Ce que le M5 a dit d’IBK à la communauté internationale !

Oumar Mariko en colère : « Les représentations diplomatiques des USA outrepassent leurs missions »

DRAMANE DEMBELE A PROPOS DE LA REPRESSION DES MANIFESTANTS DU M5-RFP : « L’Adema-Pasj aurait dû amener IBK à ne pas avoir du sang sur sa main… »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct