Malijet.co

ELECTIONS LEGISLATIVES EN COMMUNE V : La société civile à travers la plateforme “Défendons le Mali” sur le front

Directs de la société civile, Dousso Rokia Fofana, Mohamed Touré et Seydou Sangaré sont tous candidats en Commune V sous les couleurs de la Plateforme « Défendons le Mali ». Ils ont ténu une conférence de presse le mercredi 11 mars 2020 à Daoudabougou, pour décliner leur programme et inviter à privilégier la société civile lors des élections et plus précisément leur liste.

« Les politiques ont échoué. Nous les voyons que pendant les élections. Nous avons toujours voté pour eux mais ils n’ont rien changé », ont lancé les trois candidats et avant d’inviter les électeurs à se tourner vers la société civile. Pour Seydou Sangaré, enseignant de son état, les politiques députés, ne voulaient pas redonner le pouvoir même à la fin de leur mandat, c’est le pourquoi des reports incessants des législatifs, pense-t-il. A ses dires, c’est la société civile dont la plateforme « Défendons le Mali » en est un des leaders, qui a imposé les législatifs lors du dialogue national inclusif. Et à cet effet, dit-il, la population doit leur faire confiance et les voter à ces élections. Pour appuyer ses propos, l’enseignant souligne la proximité entre la population et la société civile pour prendre toutes les doléances de la population en compte afin d’en faire des lois pour les faire exécuter.

Doussou Rokia Fofana a ajouté que si les politiques étaient vraiment soucieux de ce que vivent les Maliens, ils auraient interpellé le gouvernement pour résoudre une bonne fois pour toute, la question de la grève des enseignants. « C’est très triste de voir certains enfants aller à l’école et d’autres non », a-t-elle décrié.

Le commerçant Mohamed Touré a rappelé que la liste « Défendons le Mali » a déjà le soutien de la grande partie de la population de la commune V. En l’en croire, c’est la raison pour laquelle, les 3 leaders des 413 associations affiliées à la plateforme, ont décidé d’être candidats.

Les questions sécuritaires, l’éducation, la santé entre autres sont les grandes lignes de préoccupation du trio. « Aucun développement n’est envisageable sans la paix. Tout passe par la stabilisation de la paix. Et nous serons favorables à toutes les lois qui seront en la faveur de cette paix au Mali et non le contraire », ont clamé en cœur les candidats Doussou Rokia, Mohamed Touré et Seydou Sangaré.

Koureichy Cissé

Source: Mali tribune

Vous allez aimer lire ces articles

ASSEMBLÉE NATIONALE: DOSSIER BRÛLANT SUR LA TABLE DES ELUS

TOUS LES REGARDS BRAQUES SUR LA COUR CONSTITUTIONNELLE

TENTATIVE D’ASSASSINAT D’UN CANDIDAT AUX ELECTIONS LÉGISLATIVES 2020

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct