Bamako, 26 mars 2020 (AMAP) Le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keita a déclaré dans la soirée, lors d’une adresse à la nation, le maintien de la date des élections législatives prévues le 29 mars prochain,  en dépit de la découverte, mercredi, de deux cas positifs de Cocvid-19.

“Ces élections se tiendront le 29 mars, c’est-à-dire, ce dimanche, et ce dans le respect scrupuleux des mesures barrières. Le gouvernement fera tout pour que cela soit le cas”, a déclaré le président Keita. Pour lui, le maintien de la date des élections législatives ou la non-fermeture des marchés “ne sauraient servir d’alibi à la décision de garder ouverts les lieux où les attroupements peuvent être évités sans remettre en cause l’essentiel”.

Et de rappeller : “Les élections législatives émanent de la décision du Dialogue National Inclusif qui en avait, rappelez-vous, fixé les échéances. L’Exécutif s’est gardé d’interférer dans ce Dialogue salué par tous et considéré comme un grand acquis de notre Histoire immédiate”.

le président Keita a invité ses compatriotes à prendre “l’exacte mesure des dangers  que le pays court désormais” en évitant “les procès stériles”, “les analyses sommaires et les discours biaisés”, “les stigmatisations” et en respectant “les mesures-barrières”.

AC/MD (AMAP)