Malijet.co

EN UN MOT: Les députés sont “nuls”, mais…

Avec le projet de prorogation du mandat des députés, on s’attendait à une levée de boucliers. Et c’est le cas depuis vendredi. On entend beaucoup de gens dire que les députés de la nation sont des “nuls”.

 

Ces critiques sont tout à fait réceptives à propos du président Issiaka Sidibé et ses camarades, dont le seul haut fait d’arme reste la démission forcée de l’ex-Premier ministre à la suite du dépôt d’une motion de censure de la majorité et de l’opposition.

Reste qu’ils ne sont pas moins illégitimes que ces leaders dits de la société civile qui n’existent que par des récépissés et qui abusent parfois sans pitié de la pauvreté des populations. Pas que des pauvres populations seulement. Ces comédiens vont jusqu’à revendiquer l’adhésion de centaines d’associations et fédérations d’associations à leur cause alors qu’ils ont eu toutes les peines du monde à mobiliser 100 personnes pour les candidats auprès de qui ils avaient levé des fonds de campagne lors de la dernière présidentielle.

D’ailleurs, pour avoir l’Assemblée constituante qu’ils réclament, on allait passer le reste de la décennie à nous mettre d’accord autour de nos représentants. Zut !

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE : L’EPM s’écroule comme château de cartes

La famille politique d’IBK dénonce un grand parjure politique

Vent de décrispation au Mali: IBK reçu par le chérif de Nioro du Sahel hier

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct