Malijet.co

Et Me MOHAMED ALI BATHILY se tait comme une carpe

Qu’est devenu l’ancien ministre des domaines ? Progressivement disparu des radars depuis sa défaite à la présidentielle, MOHAMED ALI BATHILY ne s’illustre même plus par ses apparitions sulfureuses et ses sorties rocambolesques sur les réseaux sociaux auront trop longtemps à manquer au public. Si fait que l’intéressé, s’il n’y prend garde, pourrait être définitivement relégué aux oubliettes.

 

Ce faisant, l’ancien Garde des Sceaux aura disparu en même temps que l’APM, l’association qu’il a conservée de haute lutte contre les velléités conquérantes de ses précurseurs pour la tenir en deçà de sa vocation citoyenne.

Et pour cause, tant d’événements se sont succédé sans qu’on entende la voix de Me Bathily naguère plus prompt à passer au crible le moindre geste des pouvoirs.

Or, bien plus que les litiges fonciers sur lesquels il faisait de la fixation, ce sont les morts qui commencent à se compter par centaines – et bientôt peut-être par milliers –  au centre du pays à cause de l’insécurité qui bat son plein en compromettant l’ordre régalien, l’activité politique et ses implications sur la régularité des institutions.

La Rédaction

Le Témoin

Vous allez aimer lire ces articles

Élections législatives 2020 en C V : Siaka Coulibaly pour le développement économique et la justice sociale

Banamba : Les préparatifs des élections législatives au cœur des échanges

Annoncées pour les 29 mars et 19 avril 2020 : Les élections législatives couteront à l’Etat malien environ 16 milliards de FCFA

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct