Malijet.co

Fronts citoyens pour la réhabilitation de certaines routes : L’URD interpelle le gouvernement

Dans un communiqué en date du 03 septembre dernier, l’Union pour la république et la démocratique (URD) a déclaré son soutien aux initiateurs des fronts citoyens pour revendiquer la réhabilitation de certaines routes, notamment celle reliant Bamako à Diboli, celle reliant Goma-Coura à Tombouctou et celle reliant Sevaré à Gao.

Le parti de Soumaila Cissé a interpellé le gouvernement en lui demandant de procéder à la réhabilitation de toutes ces routes concernées dans les meilleurs délais. Pour le principal parti d’opposition, les routes étant un vecteur de développement et de rapprochement des populations, leur réalisation est une des missions importantes du Gouvernement. Il trouve donc est inacceptable que les mouvements de protestation soient le déclencheur du processus de réhabilitation des routes. Dans ce communiqué, l’URD a aussi condamné, avec la dernière rigueur, la répression des manifestations organisées par la jeunesse de Tombouctou dans le même cadre. Le parti a enfin rappelé que la réhabilitation de toutes ces routes et celle du chemin de fer sont aussi des promesses de « campagne du candidat Ibk ».

Source : Le Pays

Vous allez aimer lire ces articles

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, MINISTRE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES LORS DE LA CEREMONIE DE LANCEMENT DU CALENDRIER D’EMISSION DES TITRES PUBLICS DE L’ANNEE 2020

Démantèlement des cheick-points dans le pays Dogon : Le premier ministre a rassuré les communautés lors d’une rencontre

Le président du mouvement des Jeunes du CNID répond à Me Baber Gano: «Depuis quand, dans un État de droit, peut-on considérer qu’une décision du Président de la République doit échapper à la censure du juge ?»

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct