Grande mobilisation de ce vendredi: le peuple se dresse en bouclier

Plusieurs organisations de jeunes ont animé, hier mercredi, à la bourse du travail, une conférence de presse pour appeler à la mobilisation demain vendredi à la bourse du travail. Ces jeunes se disent prêts à être des boucliers entre les autorités de la transition et les ennemis du pays. Selon les initiateurs, cette grande mobilisation sera mise à profit pour lancer un sursaut patriotique qui aboutira à la fin de la France-Afrique.

 

Dans son intervention, le Dr Allaye BOCOUM a déclaré que c’est au nom de tous les Maliens de l’intérieur et de la diaspora que cet appel à la mobilisation est lancé.

« Nous allons sortir pour répondre à la CEDEAO. Aucun texte ne prévoit la fermeture des frontières entre le Mali et les États de la CEDEAO. La CEDEAO doit comprendre que la proposition de 5 ans émane du peuple malien », a affirmé le Dr Allaye BOCOUM.

Pour sa part, Coumba YARISSI a adressé son message à la France et à la communauté internationale qui complotent contre le Mali. Elle a déclaré que la France-Afrique prendrait fin au Mali. Pour elle, c’est parce que la Russie a décidé de soutenir le Mali et que la France veut enterrer le Mali.

« Les Maliens sont des hommes d’honneur et de dignité. Nous demandons aux autorités le retrait du Mali de la CEDEAO », a appelé Coumba YARISSI.

Ibrahim TRAORÉ dit Jack Bauer a indiqué que la victoire du Mali a déjà commencé avec la victoire des Aigles. Il a expliqué qu’après l’initiative des autorités d’appeler à la mobilisation, tous les Maliens doivent sortir ce vendredi.

« La CEDEAO veut tester le degré de patriotisme du peuple Malien. Malheur à celui qui ne viendra pas au monument pour montrer à la CEDEAO que les Maliens sont unis et que le Mali est un et indispensable. Au lieu de combattre le terrorisme, la CEDEAO veut combattre les autorités maliennes », a dénoncé Ibrahim TRAORÉ.

Pour sa part, Adama Ben DIARRA alias Ben le Cerveau a informé que demain vendredi le ministre Oumarou DIARRA dirigerait la prière à la place de l’indépendance et la déclaration finale sera lue par le Premier ministre, le Dr Choguel Kokalla MAIGA. Une occasion pour le chef du gouvernement de dévoiler le plan de riposte de l’État malien.

« Ce n’est plus une question de personne mais de survie du pays. L’on doit faire l’union sacrée autour du Mali comme recommandé par Assimi GOITA. Le Mali va se libérer et libérer toute l’Afrique. La fin du règne de la France profile à l’horizon. A travers cette mobilisation nous allons lancer le sursaut patriotique », a déclaré Adama Ben DIARRA, avant de de promettre que cette mobilisation restera longtemps gravée dans les annales de l’histoire au Mali.

PAR MODIBO KONÉ

Source : Info-Matin

Vous allez aimer lire ces articles

Décès de l’Emirati Cheikh Khalifa ben Al Nahyane : Dr Choguel Kokalla Maïga à Abu Dhabi

Arcane politique : Le parti de l’auto-proclamé Président de la transition, Ainea Ibrahim Camara, dissout

Yeah Samaké : « Un village malien, une école, c’est possible »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct