IBK a 3 solutions pour faire baisser la tension en activant sur la base de la constitution l’article 50 qui lui confère les pouvoirs exceptionnels dont les étendus ne sont points définis pour sacrifier 3 institutions a savoir

1- Dissoudre l assemblée Nationale

2-Changer de PM et de gouvernement

3- Dissoudre la Cour constitutionnelle

Ou se sacrifié lui même en démissionnant

Les 3 sont les plus décriés et ont conduit à l amplification de la tension

Nb: après vérification suite à une intervention de Me Touré donnant une piste de réflexion juridique je corrige la dissolution de l assemble n est pas possible avec l article 50 qui précise son fonctionnement même avec l’activation des pouvoirs exceptionnels du Président de la République

Précision de taille et merci pour la clairvoyance juridique !

Ibrahima Khalil Toure

 

Source: Koulouba.com

Vous allez aimer lire ces articles

Abdel Kader Maiga, à propos de l’adresse à la Nation d’IBK : « C’est un discours creux, à la limite, une insulte à la Nation »

Pour juguler la crise : Les mesures ‘’drastiques’’ annoncées par IBK

Crise sociopolitique au Mali : La CPM, une nouvelle coalition de la majorité présidentielle, appelle au Dialogue

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct