Malijet.co

IBK AUX INVALIDES : Le Mali, par devoir

Dans le cadre solennel des Invalides, le chef de l’État, IBK a participé à l’hommage national aux 13 militaires français décédés sur l’opération Barkhane, au Mali.

 

Dans un froid glacial, aggravé par la solennité de l’événement qui a duré près de deux heures d’horloge, IBK, qui était accompagné des chefs religieux musulmans, catholiques et protestants du Mali, a tenu à assister à la cérémonie.

Emmanuel Macron a salué aux Invalides la mémoire de « treize enfants de France » lors de la cérémonie d’hommage national.

« Treize de nos plus valeureux soldats, treize enfants de France (sont) morts pour la France, pour la protection des peuples du Sahel, pour la sécurité de leurs compatriotes et pour la liberté du monde, pour nous tous », a déclaré le chef de l’Etat dans son éloge funèbre, aux Invalides.

Après avoir assisté au défilé des cercueils drapés de bleu-blanc-rouge, Emmanuel Macron a rendu un hommage appuyé à ces « 13 destins français, 13 visages, 13 vies données, 13 hommes que la fraternité des combats et des entraînements (…) avait rapproché et que la mort, à jamais, a unis ».

Les religieux qui ont accompagné le président IBK ont salué sa décision de les associer à son déplacement et expliqué leur présence par la volonté du Mali de témoigner, en ces heures difficiles, sa solidarité avec un pays venu nous aider dans la lutte contre des islamistes et les djihadistes.

Alexis Kalambry

Mali Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Me Mountaga Tall face aux hommes des médias : « Le Mali victime de ses dirigeants et de certains de leurs comportements »

Les élections législatives annoncées pour le 29 mars 2020 (Conseil des ministres)

Législatives au Mali: le collège électoral convoqué le dimanche 29 mars 2020

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct