Ibrahim Bocar Ba, président de l’UMRDA Faso- Jigi, ancien diplomate est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, à Bamako

Le doyen Ibrahim Bocar Ba, président de l’Union malienne-Rassemblement démocratique africain (UM-RDA Faso Jigi) et vice-président de l’Alliance «Ensemble pour le Mali», est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, à Bamako, des suites d’une maladie de courte durée, a appris l’AMAP de sources concordantes.

 

Homme politique et économiste d’une grande expertise professionnelle, Ibrahim Bocar Ba entama sa carrière en 1973 dans des Institutions financières de renommée, après de brillantes études en économie à Paris où il décrocha, en 1971, un Diplôme d’études supérieures en sciences économiques à l’université Paris (Panthéon Sorbonne).

D’abord gouverneur suppléant du Fonds monétaire international (FMI), il devint en 1975 le président de la Commission ad hoc Franco-malienne pour le renouvellement des Accords monétaires, poste qu’il quitta pour celui de président du Conseil d’administration de la Banque centrale du Mali (1976-1977).

A partir de 1980 jusqu’en 1984, l’économiste occupa le poste de gouverneur suppléant de la Banque mondiale, avant d’être appelé à exercer ses mêmes fonctions à la Banque africaine de développement (BAD).

Il a également été directeur général de la Banque de développement du Mali (BDM SA) de 1979 à 1987, directeur général de la Caisse autonome d’amortissement (1988-1989), membre du Conseil d’administration de la Bceao (1989 à 1991) et Commissaire en charge des politiques macroéconomiques et de la recherche économique de la Cedeao de février 2012 à mars 2016.

Ibrahim Bocar Ba est aussi connu dans le monde diplomatique, pour avoir été, entre 2003 à 2012, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Mali auprès du Royaume de la Belgique, du Royaume des Pays-Bas, du Grand-Duché de Luxembourg, du Royaume Uni (Grande Bretagne et Irlande du Nord) et de l’Union Européenne.

Avide de savoir, il mettra ces années à profit pour approfondir ses connaissances en économie. En 2009, il obtint, avec mention très honorable, un doctorat d’état en sciences économiques à l’Université Jean Moulin Lyon III.

Depuis juin 2017, Ibrahim Bocar Ba était conseiller spécial de l’ancien président de la République, en charge des politiques économiques, une fonction qu’il cumulait avec celle de coordonnateur de la Cellule économie et prospective de la présidence.

Les collaborateurs, les camarades et les connaissances du doyen Ba, retiennent de lui son humanisme et son engagement constant au service de son pays et de la sous région.

ID/KM

(AMAP)

Vous allez aimer lire ces articles

Nouvelle formule du sommet AFRIQUE-FRANCE : Est-ce un nouveau complot qui se dessine contre l’Afrique avec ses propres fils ?

Au Mali, la perspective d’un report des élections

Élections du conseil malien des chargeurs (CMC) : Bourama Mounkoro et Bakissima Sylla en unité d’action

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct