Ignorée depuis le début de la crise politico-institutionnelle par la CEDEAO: La solution au Mali sera à 90 % algérienne « , le président algérien dixit

 

Depuis le début de la crise politico-institutionnelle que traverse le Mali, couronnée par le putsch du 18 août dernier, la CEDEAO a complètement ignoré les voisins de ce pays, dont l’Algérie qui, pourtant, parraine l’Accord de 2015 et suit son application sur le terrain à travers des mécanismes mis en place à cet effet. Un mépris et une indifférence fustigés par les plus hautes autorités algériennes, au premier rang desquelles se trouve le président Abdelmadjid Tebboune, qui n’a pas hésité à le faire savoir dans un entretien accordé à la presse locale, dimanche dernier.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Rentrée politique de la jeunesse Yéléma en commune I du district de Bamako: Diakaridia Diakité écarte toute idée de conflit entre lui et l’ex-député Oualy Diawara

Choguel Kokala Maïga, membre du M5-RFP : «Le Président et le Premier de Transition ont été choisis par malice et fraude

Renforcement de l’effectif de la MINUSMA : Cent quarante nouveaux casques Bleus Burkinabè déployés dans la région de Gao

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct