Indiscipline collective face au Covid -19 : L’État doit sévir!

L’éternel indiscipliné, le malien aurait besoin d’être recadré en cette période de crise sanitaire mondiale. Partout dans le monde, les autorités réagissent avec fermeté pour empêcher la propagation de ce qui pourrait bien être la  maladie du siècle. Certains États ayant reconnu être en “guerre” ont mis l’accent sur le confinement, général ou partiel, comme seul moyen d’isoler le Covid 19.

Pourtant, il semble que l’État malien ânnone  face à la nécessité de prendre des mesures coercitives. Il est vrai que nos autorités doivent être saluées pour la mise en place de certains dispositifs de lutte contre le coronavirus. Elles ont mené des campagnes de sensibilisation et continuent de multiplier les efforts de prévention. Mais ces mesures semblent insignifiantes pour plusieurs raisons.

D’abord nous manquons cruellement de médecins compétents pour faire face à une pandémie. Ensuite, la faiblesse de nos structures sanitaires laisse présager une catastrophe si jamais le Covid 19 pénétrait notre territoire. Nous manquons de tout et surtout de spécialistes en la matière. Enfin, l’indiscipline collective sera le facteur multiplicateur des cas de contamination. L’État malien,  après avoir interdit le regroupement de plus de 50 personnes, s’est abstenu de prendre des sanctions.

Les  maliens continuent  de se regrouper pour les mariages et mosquées. Ils se moquent   ouvertement de ces mesures d’incitation à la prudence. Ces imams irresponsables, qui continuent de braver les interdictions, mériteraient d’être rappelés à l’ordre. Partout  dans le monde,  les lieux de culte, lorsque des décisions officielles sont prises pour un confinement, sont fermés. Les fidèles consciencieux respectent les interdictions formulées par les autorités sanitaires.

Nous ne pouvons, dès lors, qu’exhorter l’État malien à prendre la mesure des menaces pesant sur nos populations pauvres. Il doit désormais sanctionner, jusque dans les mosquées, toute indiscipline collective. On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs !

Dr Moussa Dougouné

Source : Le Pélican

Vous allez aimer lire ces articles

POUR EVITER DES LENDEMAINS INCERTAINS : IBK ET DICKO FORCÉS DE FUMER LE CALUMET DE LA PAIX

L’HONORABLE KARIM KEÏTA DÉMISSIONNE DE SON POSTE DE PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DEFENSE : MOUSSA TIMBINÉ IRA-T-IL PLUS LOIN POUR L’APAISEMENT DU CLIMAT SOCIAL ?

DÉCRISPATION DE LA CRISE MALIENNE : – Les leaders du M5-RFP relâchés, hier – Une rencontre a eu lieu au siège du Chef de File de l’Opposition avec la Communauté Internationale

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct