Investiture du nouveau président de la Transition : Les grandes annonces du colonel Assimi Goïta !

Lors de son investiture hier, lundi 7 juin 2021, au Centre International de Conférences de Bamako (CICB), le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a annoncé sa décision d’allouer les 2/3 de son fonds de souveraineté, soit 1 milliards 800.000.000 FCFA aux œuvres socio-sanitaires. D’autres annonces importantes ont été également faites pour la réussite de la Transition.

Habillé en tenue militaire avec ses galons de colonel, Assimi Goïta, 38 ans, est installé dans ses fonctions de président de la Transition. Il a prêté serment devant les membres de la Cour suprême du Mali. « Je jure devant Dieu et le peuple malien de préserver en toute fidélité le régime républicain, de respecter et de faire respecter la Constitution, la charte de la Transition et la loi, de remplir mes fonctions dans l’intérêt supérieur du peuple, de préserver les acquis démocratiques, de garantir l’Unité nationale, l’Indépendance de la patrie et l’intégrité du territoire national. Je m’engage solennellement et sur l’honneur à mettre tout en œuvre pour la réalisation de l’unité africaine », a juré le colonel Assimi Goïta devant les membres de la Cour suprême dans une salle pleine à craquer en présence de son épouse, Mme Goïta Lala Diallo.

Le discours rassurant du colonel Assimi Goïta

Après son installation dans ses fonctions de président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a tenu un discours bref mais très riche de contenu. Il n’a pas fait de la littérature, mais des annonces jugées cohérentes par bon nombre d’observateurs.

Le président de la Transition dit être conscient des difficultés de l’heure et a appelé les Maliens à l’union. « Nous sommes forts quand nous sommes unis, mais divisés, nous devenons extrêmement vulnérables », a-t-il prêché avant d’ajouter : « Aujourd’hui, nous avons une responsabilité historique : celle de transcender nos divergences pour sécuriser notre pays, pour préserver son intégrité territoriale et pour créer les conditions d’un développement socio-économique nous permettant d’offrir un avenir meilleur à notre postérité ».

Le colonel président a exprimé sa volonté de mener la transition comme souhaité par le peuple malien. Pour lui, face aux défis qui sont immenses et les attentes du peuple qui sont grandes, les Maliens doivent renforcer leur résilience et leur espérance pour une meilleure vie.

Le colonel Assimi Goïta a réitéré son engagement pour la mise en œuvre des axes prioritaires à la réussite de la transition, notamment l’organisation des élections crédibles, justes et transparentes.

Le train de vie de l’État réduit

Le colonel Assimi Goïta, en analysant son discours, est conscient des difficultés de l’heure. C’est pourquoi il a décidé de réduire le train de vie de l’État. « J’emploierai également à la réduction du train de vie de l’État », s’est-il engagé. Cette réduction, le colonel Assimi Goïta l’a commencée par lui-même. « D’ores et déjà, j’ai décidé d’allouer les 2/3 du fonds de souveraineté du Président, soit un milliard huit cent millions annuels aux œuvres sociaux sanitaires, notamment pour faciliter l’accès à l’eau potable et aux soins de santé primaires dans les zones difficiles de notre pays », a-t-il promis.

D’autres grandes annonces faites par le président de la Transition

Les Maliens, surtout la classe politique, réclament une gestion consensuelle de la transition. Et le président de la Transition s’est engagé pour cela. « Face à ces impératifs, aucune couche ni aucun groupe ne sera écarté car le Mali a besoin de chacun de tous », a-t-il laissé entendre.

Pour Assimi Goïta, sortir le Mali de la crise est un devoir de génération pour les autorités de la transition. « Comme nous le savons tous, il y a des moments décisifs où se joue le destin d’une nation. La nôtre éprouvée depuis des décennies devra trouver les ressorts nécessaires pour rebondir et assumer pleinement son destin historique. Ceci est notre dévolu de génération, mieux, c’est notre dette envers les générations futures », a-t-il martelé. Le président de la Transition s’est engagé pour une meilleure distribution des services publics au bénéfice des populations sur l’ensemble du territoire. L’apaisement du climat social, l’amélioration des conditions de vie sont aussi une promesse du colonel président de la Transition. « Ainsi, je vais demander au gouvernement qui sera mis en place d’engager un dialogue franc, avec l’ensemble des syndicats pour une résolution durable de la crise actuelle », a-t-il déclaré.

L’autre engagement du colonel Assimi Goïta, c’est le respect des engagements internationaux. « Je voudrais en votre nom, rassurer les organisations sous régionales, régionales et la communauté internationale, en général que le Mali va honorer l’ensemble de ses engagements, pour et dans l’intérêt suprême de la nation », a promis le colonel président.

La mise en œuvre diligente et efficiente de l’Accord pour la paix et la Réconciliation ainsi que la mise en œuvre des résolutions du Dialogue national inclusif sont également des promesses prises par le président de la Transition pour les 9 mois à venir.

Boureima Guindo

Source: Journal le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Nouveau Gouvernement : La représentation des femmes est à l’ordre de 21%

Assimi Goïta au PM Choguel. K. Maïga lors du 1er conseil des ministres : « Si le temps vous est compté, les critiques ne vous seront pas comptées ».

Professeur Issiaka .A. Sinkaré, nouveau Directeur de cabinet de la Primature : Un esprit éclairé à la cité administrative

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct