ISSA KAOU N’DJIM SUR SON DIFFÉREND AVEC LE M5-RFP : ‘’Je n’ai jamais engagé la CMAS dans aucune chose à l’insu de l’Imam’’

Le Coordinateur général de la CMAS, Issa Kaou N’DJIM  vient de prendre   une nouvelle fois la parole pour donner des explications sur les récents évènements au sein du M5-RFP. Dans ses explications, il a laissé entendre qu’il avait alerté à   plusieurs reprises sur la différence de point de vue des membres du Comité Stratégique au cours des réunions avant de décider de prendre la parole en public pour informer le peuple. Pour lui, les intentions n’étaient pas les mêmes dans le cadre de la gestion de la transition. ‘’ j’étais présent quand on confiait la primature au M5-rfp. Eux (les politiques) et moi savons les conditions. On nous accorde la primature, entre nous on ne parle pas des portefeuilles … Je l’ai dit à tout le monde, je n’ai jamais engagé la CMAS   dans aucune chose   à l’insu de l’Imam, Il n’y en a pas. Mais le ton, le langage, ça c’est moi ‘’.

 

Dans sa récente sortie médiatique, Issa Kaou N’DJIM a     parlé de son regret vis- à- vis de la réaction de certains membres de la CMAS :

‘’   Lorsque les gens me traitent de ce qu’ils veulent comme j’ai fait ceci, j’ai parlé en mon nom, moi ça ne me dit rien. Mais quand ceux qui sont   membres de la CMAS se permettent d’aller dire des choses sur le coordinateur General, alors il y a un problème.  Et quand le Coordinateur général de la CMAS dit que le M5 est mort de sa belle mort publiquement et que certains membres de la CMAS continuent à siéger avec   le M5 au siège de la CMAS, il y a un problème’’.

Poursuivant, il a rappelé qu’il a une dignité et un honneur à défendre. ‘’Personne ne peut contester ce que j’ai fait et ce que je continue de faire. Je l’ai dit à tout le monde, je n’ai jamais engagé la CMAS   dans aucune chose à l’insu de l’Imam, Il n’y en a pas. Mais le ton, le langage ça c’est moi. On pense que je suis débile, irresponsable ou ignorant. Aller dire des choses qui n’ont rien à voir avec la vision et l’intérêt de l’imam. Pourquoi ?  Je le ferais pourquoi ?  Je ne suis pas un politicien, je ne trahi pas je ne vends pas, si je ne suis pas d’accord, je me retire c’est comme ça   que ça marche et ça, parce que j’ai une famille. On insulte mes   pères et mes mères sur les réseaux sociaux à cause des propos que je tiens. On pense que je n’ai pas de dignité. Tout ce que j’ai dit   s’est réalisé. Je rends grâce à Allah qui m’a donné raison. Les gens   pensent que   le M5, c’est le comité stratégique.  Non dans toute organisation, il faut une structure pour parler en son nom, le M5 c’est le peuple. Ces milliers de personnes qui se rassemblent au boulevard, ce sont eux le M5, les commerçants qui fermaient leurs boutiques sont le M5. Si   le sort a décidé que nous soyons   au-devant, c’est peut-être nous qui sommes vus et nous   qui parlons mais ça s’arrête là ! Les raisons de leur (Les politiques du M5) sortie sont connues. Ibk est partit maintenant, il reste à trouver des solutions pour faire mieux qu’IBK, c’est la réussite. Mais si le but de la lutte est de se partager les postes après IBK   comme on l’a vu, en ce moment le peuple a compris, le politicien reprend son jeu favori et moi, je ne suis pas politicien’’.

LES REVELATIONS DE KAOU N’DJIM

Au cours des (…)

Mahamane TOURE

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Atelier d’échanges avec les universitaires experts autour des recommandations issues de l’observation des élections législatives 2020 : la mission de veille citoyenne s’investit pour une sortie de crise durable

Lutte pour la refondation du Mali : le M5-RFP réclame avec force la présidence et le quart des membres du CNT

Transition au Mali : Halte à la distanciation

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct