Journée internationale de la non-violence : La communauté indienne marque le coup​​

La célébration est une occasion d’évoquer les idées de non violence de Gandhi

 

La communauté indienne au Mali a célébré, samedi dernier à la résidence de l’ambassadeur de l’Inde dans notre pays, la Journée internationale de la non-violence,instituée en 2007 par les Nations unies pour rendre commémorer l’anniversaire de la naissance de Mohandas Karamchand Gandhi, père fondateur de la non violence dans sa lutte contre l’injustice sociale.

La cérémonie a enregistré la présence de l’ambassadeur de l’Inde au Mali, Anjani Kumar, du président de la Fédération malienne de cricket, Kawory Berthé et du directeur de publication de l’Essor, Souleymane Bobo Tounkara et d’autres invités. Plusieurs activités artistiques et culturelles étaient programmées, notamment le dépôt de gerbe de fleurs sur la stèle à la mémoire de Gandhi, une communication sur sa vie, des prestations musicales et la projection d’un documentaire réalisé par l’ambassade sur Bamako.

Le diplomate indien a exprimé sa satisfaction de célébrer la Journée internationale de la non-violence avec la communauté malienne, particulièrement avec les membres de la Fédération malienne de cricket. Anjani Kumar a fait une mention spéciale à Kawory Berthé pour son engagement et sa détermination pour le développement de cette discipline sportive très populaire dans son pays. «Le criquet en Inde est comme le football au Brésil ou au Mali», a-t-il expliqué.

La Journée est une fierté pour l’Inde et une occasion d’évoquer les idées de Gandhi qui a consacré toute sa vie à la quête de la justice sociale avec comme moyen la non-violence. «Les idées de Gandhi sont nombreuses mais celle qui nous a beaucoup marqués est cette citation : L’œil pour l’œil va finir à rendre le monde aveugle. Il a toujours montré qu’on peut trouver la paix sans la violence. Son message de paix a été porté partout dans le monde. C’est important que nous suivions ce chemin de la non-violence comme l’ont fait Nelson Mandela et Martin Luther King», a souligné le diplomate indien.

La Journée est également une occasion pour parler des actions envers le Mali et la coopération entre les deux pays qui se passe très bien. Depuis plusieurs décennies, l’Inde intervient dans plusieurs secteurs de développement, notamment la sécurité, le transport, la culture, etc… « Elle va continuer dans ce dynamisme à accompagner le Mali », a assuré l’ambassadeur, tout en rappelant le sommet Inde-Afrique qui a réuni plus de 50 pays autour des préoccupations du continent.

Quant à Kawary Berthé, il a témoigné de sa reconnaissance à l’ambassadeur pour l’opportunité de partager cette journée. «Je pense que cette action ouvrira la voie à un partenariat fructueux et durable entre l’ambassade de l’Inde et la Fédération malienne de cricket. Aujourd’hui est un jour mémorable de l’anniversaire de la naissance de Mohandas Karamchand Gandhi qui a inspiré les Nations unies en2007à consacrer le 2 octobre Journée internationale de la non-violence », a-t-il souligné.

Le président de la Fédération malienne de cricket a rappelé certaines grandes actions de Gandhi, notamment sa contribution à l’indépendance du Royaume-Uni en tant que dominion 15 août 1947et de la République de l’Inde en tant que pays souverain le 26 janvier 1950, avant de faire un bref aperçu sur la République fédérale démocratique de l’Inde, composée de 28 États et territoires de l’Union. Il a aussi offert à ses hôtes des cadeaux à l’effigie de Gandhi.

Désormais, l’ambassadeur indien et son épouse portent des noms maliens : Lamine Sangaré et Binta Diallo, en guise de cousinage à plaisanterie.

Amadou SOW

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Assises nationales : Ce sera sans le Parena

Transition : Se dirige-t-on vers une prorogation ?

Les humeurs de Facoh : Le refus de la mort de l’élite politique

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct