Koulouba table sur un réaménagement ministériel en Janvier

Très attendu à la fin du mois dernier, le réaménagement ministériel annoncé n’aura pas été ajourné pour des simples contingences. Il était censé intervenir avant le Dialogue National Inclusif – sans doute pour ne pas en être l’otage -, mais tout porte à croire qu’un changement ne pourrait plus intervenir qu’après la DNI par-delà la prise en compte d’autres facteurs et événements déterminants.

C’est le cas par exemple du vote de la loi de Finances qui nécessite manifestement une stabilité de l’équipe gouvernementale en vue de défendre le Budget national. Ce n’est pas tout. Un autre événement est venu bouleverser davantage la donne. Il s’agit du conclave de Pau improvisé par Emanuel Macron et qui risque d’avoir sa part d’incidence sur le futur attelage.

Quant à la motivation initiale dudit réaménagement elle reste inchangée jusqu’à preuve du contraire : ne seront essentiellement retenus dans l’équipe que les ministres qui répondent d’une certaine légitimité populaire.

Source: Témoin

 

Vous allez aimer lire ces articles

Rencontre avec IBK : Pourquoi le M5 a dit NON à Goodluck

Crise politique : Dispersion de manifestants nocturne

Me Kassoum Tapo après la prestation de serment des membres de la cour constitutionnelle et l’installation de certains membres de la cour suprême: «Les responsabilités seront situées pour les évènements des 10, 11, 12 et 13 juillet, lestueries de civils et de militaires, les blessés ainsi que les destructions des biens publics… »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct