Malijet.co

L’ALLIANCE ACTION RÉPUBLICAINE POUR LE PROGRÈS (ARP) SUR LES FONTS BAPTISMAUX

L’Alliance Électorale ‘’Ensemble Pour le Mali’’ est-elle en difficulté ?

Le champ politique malien vient de connaitre une nouvelle alliance, c’est-à-dire l’Alliance Action Républicaine pour le Progrès (ARP) qui regroupe déjà une dizaine de partis politiques. Ces partis quittent purement et simplement l’Alliance Electorale ‘’Ensemble Pour le Mali’’, mais restent toujours dans le soutien sans faille au Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. 

 

Il est important de retenir que l’Action Républicaine pour le Progrès (ARP) a été porté sur les fonts baptismaux. Ce regroupement renferme en son sein une dizaine de partis politiques de l’Alliance « Ensemble Pour le Mali ». Ce qui est sûr et certain, l’Alliance Electorale ‘’Ensemble Pour le Mali’’  vient d’encaisser un coup dur.  Toute chose qui nous amène à poser la question suivante : va-t-on vers l’implosion de l’Alliance EPM que dirige le président du parti présidentiel, c’est-à-dire le Rassemblement Pour le Mali (RPM), Dr Bocary Tréta ?    Plusieurs présidents de partis politiques  qui soutiennent le Président IBK viennent d’informer l’opinion nationale et internationale à travers un communiqué de presse de la création d’une nouvelle alliance politique, c’est-à-dire l’Action Républicaine pour le Progrès (ARP). Ils se réclament toujours de la majorité présidentielle.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 10 JUIN 2019

PAR TOUGOUNA A TRAORE

NOUVEL HORIZON 

Vous allez aimer lire ces articles

Majorité présidentielle : La frustration a eu raison de l’EPM

Accord politique de gouvernance :UNE NOUVELLE VAGUE D’ADHÉSIONS

Le Triumvirat pour conduire le dialogue politique inclusif en place : Baba A. HAIDARA, Ousmane I MAIGA et Aminata D TRAORE aux commandes : * l’Ambassadeur Cheick Sidi DIARRA préside le comité d’organisation

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct