Dans le cadre du lancement de sa campagne présidentielle, le candidat du Parti pour la restauration des Valeurs du Mali-PRVM/Fasoko et de la coalition pour le Renouveau Politique- CRP, Mamadou Oumar Sidibé, a tenu un point de presse le samedi 7 juillet 2018, au siège du Parti. Il a profité de l’occasion pour expliquer son projet de société qui redonnera à ce pays toutes ses qualités, sa richesse et mettra fin à l’insécurité, le chômage… 

Le candidat Mamadou Oumar Sidibé, dans ses propos introductifs, dira que la crise sécuritaire dans le nord du Mali, l’épineuse question du centre avec à la clé les affrontements intercommunautaires, la situation des déplacés et des réfugiés, les attaques ciblées contre le QG du G5 Sahel, la force Barkhane et la Minusma sont de nature à faire réagir. Le Mali ne mérite pas de vivre cette insécurité. Pourtant, selon lui, cette situation délétère ne cesse d’empirer de jour en jour, avec des dégâts matériels et des pertes en vie humaine, précise-t-il.

Pour lui, de 2012 à nos jours, la crise n’a pas connu de répit, malgré la signature de l’accord pour la paix issu du processus d’Alger.  Ces facteurs trouvent leur quintessence dans la faillite de l’Etat du fait des actes malencontreusement posés par des gouvernants.

« Ne pouvant pas rester indifférents au sort infligé à leurs compatriotes, les responsables du PRVM/Fasoko et de la CRP ont décidé de placer leur confiance en Mamadou Sidibé pour briguer la magistrature suprême du Mali », a-t-il laissé entendre. La CRP étant une Coalition comprenant des formations politiques et des associations, doit être présente à cette élection pour apporter un changement profond dans la gestion du Pays. Son combat, c’est aussi l’alternance pour insuffler une nouvelle dynamique dans la conduite des affaires publiques. « Nous sommes candidat au nom d’une coalition qui s’inscrit en ligne de la victoire au du 29 juillet 2018 », a déclaré M. Sidibé.

Le candidat du Parti PRVM/Fasoko a décliné sa vision face à la crise sociopolitique que traverse le Mali, et dans un élan de rétablissement du processus démocratique, le candidat de la confiance retrouvée s’est engagé, après avoir fait  une analyse prospective et exhaustive de la situation, à proposer aux citoyens maliens un « Projet de société » pour un Mali plus fort, solidaire et porteur d’espoir. Ce projet vise à instaurer un véritable processus  démocratique respectueux des principes-clés comme la liberté, la solidarité, la justice, le droit et devoir, la sécurité et la paix qui sont des valeurs incontournables et indissociables d’une société équitable.

L’objectif de ce projet de société est d’impliquer dans l’exercice du pouvoir les responsables honnêtes et soucieux de gérer les biens de l’Etat avec discernement et le sérieux requis, conformément aux aspirations des Maliens, sans distinction de race, de religion ou de conviction politique afin de changer l’image et la crédibilité de l’administration malienne.

Dans les domaines prioritaires de son projet de société, Mamadou Sidibé promet l’amélioration de la gouvernance, de l’accès aux services sociaux de base, du développement rural, de l’emploi des jeunes et aussi l’amélioration des conditions des travailleurs et des retraités, tout en consolidant la défense et la sécurité nationale.

Source: Le Pays