Malijet.co

Le FARE ANKA WULI s’agrandit : Douze ténors d’associations et de mouvements adhèrent au parti

Le parti Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare Anka Wuli) a accueilli à son siège national de nouveaux adhérents ce jeudi 1er août. Ils sont 12 ténors d’associations et de mouvements regroupés dans la Coordination des associations et mouvements de N’Golobougou.

« Le parti FARE est une référence pour nous de par son idéologie, le rôle qu’il joue sur l’échiquier politique. Nous y adhérons par conviction et non par intérêts matériels », explique Balla Diawara, président de la Coordination des associations et mouvements de N’Golobougou. Au nombre de 12, tous ténors d’association ou de mouvement, ces nouveaux adhérents viennent agrandir le parti de l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé. Cela, à un moment où le parti cherche à se faire comprendre concernant le dialogue national proposé par le pouvoir en place.

Certes les FARE ont toujours prôné un dialogue national, mais, selon le Secrétaire général du parti, Mahamadou Kéita, le dialogue proposé est loin d’être celui que son parti souhaite. C’est pourquoi d’ailleurs, explique-t-il, le parti est engagé dans un combat avec la société civile, des syndicats et d’autres associations pour que ce dialogue soit un véritable dialogue.

Il a par ailleurs tenu à rassurer les nouveaux adhérents en leur disant ceci: « Vous êtes chez vous ». Avant d’exprimer toute sa satisfaction de cette nouvelle adhésion qui réconforte le parti. Aussi, se dit-il animé d’espoir car, ces jeunes ont adhéré aux FARE sachant que c’est un parti d’opposition qui n’a que ses idées à partager. Alors que, selon lui, le jeu politique actuel est guidé par l’argent, le profit immédiat.

Balla Diawara et sa délégation ont été félicités et encouragés par les dirigeants du parti. Après la formalisation de leur adhésion, ils ont été autorisés à mettre en place des comités partout où ils peuvent. « Vous avez les main libres pour travailler là où vous êtes. A partir de cet instant, nous sommes tous égaux dans le parti », martèle M. Kéita. Au nom de ses camarades, M. Diawara s’est engagé à être le porte-étendard des FARE dans leurs localités respectives.

Yacouba TRAORE

Source: Soleil Hebdo

Vous allez aimer lire ces articles

Les vérités de Salif Keita à IBK

Mali: l’ambassade de France répond à Salif Keita

Appel au soulèvement populaire: l’opposant Konimba Sidibé emboîte le pas au Gal Sinko Coulibaly

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct