Malijet.co

Le gouvernement condamne fermement les évènements tragiques de Niono (Centre)

Le gouvernement malien a fermement condamné des troubles intervenus, jeudi, à Niono (Centre) qui ont fait deux morts dont le Commissaire de police de la ville, plusieurs blessés et des dégâts matériels importants, a appris l’AMAP de source officielle.

 

Dans un communiqué, le gouvernement qualifie d’échauffourées « d’une rare violence (et) inhabituelle entre des jeunes et les Forces de police du commissariat de la ville, (qui) ont gravement dégénéré ce jeudi 19 septembre 2019 ».

Exprimant sa consternation devant la gravité de « ces actes d’incivisme inappropriés dont nul ne mesure les conséquences sur le climat sécuritaire déjà fragile du pays et en appelle les manifestants au calme et à la retenue », « le Gouvernement tient à rappeler que toutes les dispositions seront prises pour ramener, incessamment, le calme et la quiétude dans la ville de Niono.

Il assure que les auteurs et complices de ces événements tragiques seront identifiés et traduits devant la justice. « Déjà, une délégation des autorités régionales, conduite par le gouverneur, s’est rendue sur les lieux pour mieux comprendre la situation et apaiser le climat », indique communiqué.

Le gouvernement appelle les manifestants à arrêter immédiatement toutes actions sur place et demande à la population plus de retenue et de calme, « pendant ces périodes critiques de la vie de la Nation ».

Il présente ses condoléances « les plus émues aux familles endeuillées et souhaite prompt rétablissement aux blessés ».

MD

(AMAP)

Vous allez aimer lire ces articles

Des voix s’élèvent contre la révision constitutionnelle : Rejet du référendum !

Clôture du dialogue politique inclusif : La balle est dans le camp d’IBK et son gouvernement

Affaire carte NINA : L’administration territoriale dans le viseur du Pr Clément Dembélé

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct