Le Premier ministre malien, Dr Boubou Cissé a annoncé un prochain vaste recrutement de 10 000 hommes supplémentaires au sein de l’armée, lors de sa visite de deux jours dans la région de Gao, le 29 janvier dernier.

 

Le chef du gouvernement malien a également abordé la question du retour des forces armées maliennes (FAMA), à Labbezanga, en réponse à une des préoccupations majeures de la population de cette région. Selon Dr Boubou Cissé, le retour de l’armée se fera dans les semaines à venir. Il est allé plus loin en disant que cela se fera avec un effectif plus important et des moyens adéquats pour assurer la quiétude et la sécurité des populations.

D’autres préoccupations formulées par les populations au-delà de l’insécurité et du retour de l’Armée à Labbezanga, ont été entre autres, la réalisation d’infrastructures de développement, du manque d’ambulance pour le centre de santé, du désarmement des ex-combattants de la zone et de la prise en charge des orphelins et des veuves.

De retour à Gao selon AMAP, le Premier ministre a rencontré le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix. Avec ce dernier, les échanges ont porté sur le retour de l’Armée reconstituée à Kidal, la situation des déplacés, la sécurisation des élections à venir dans les zones à risque, etc.

Source : LE PAYS