Le ministre Mossa Ag Attaher au Centre de Médecine du Sport : « Ce centre doit être opérationnel et il le sera… »

Pour boucler sa série de visite au niveau des services centraux, des services rattachés, des organismes personnalisés de son département, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, s’est rendu ce lundi 19 octobre en milieu de la matinée au Centre de Médecine du Sport ‘’Lassana Traoré dit Ambiance’’.

 

Construit à 3 niveaux, d’un style architectural attrayant, le gigantesque bâtiment qui abrite le Centre de Médecine du Sport (CMS) a accueilli ce lundi 19 octobre, un visiteur de marque, il s’agit du nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher.

Pour l’occasion, l’honneur est revenu au Directeur Général de ce centre, Dr Adama Sangaré de conduire cette visite. Une visite qui s’est tenue en trois temps forts : l’accueil et la visite guidée, une présentation diapo dans la salle de réunion et une séance d’échanges avec le ministre et sa délégation, suivie de la remise des documents. Ces documents consistaient entre autres, au projet d’équipement d’urgence pour inauguration, au projet d’équipement 2021-2022, au récapitulatif des courriers adressés aux partenaires et à la note de cadrage.

La visite guidée des lieux a concerné, au rez-de-chaussée, au 1er et 2ème étages : les bureaux d’accueil et d’orientation, de la caisse, de la salle d’attente, des salles de consultation, du labo, de kinésithérapie, de la radiographie, d’échographie, de scanner, d’IRM, de rééducation. Suivra la visite de l’étage abritant l’administration, dont les bureaux des deux Directeurs (DG et DGA).

A l’issue de cette visite, séance tenante, le ministre Mossa Ag Attaher a émis des remarques pertinentes, notamment l’absence des grilles anti moustiques et d’extincteurs en cas d’incendie pour un bâtiment d’une telle valeur.

L’autre temps fort de cette visite de prise de contact du ministre Ag Attaher au CMS aura été la présentation-diapo du Directeur Sangaré sur le Préambule, les textes de création, le contexte, les missions, les besoins, les objectifs et les perspectives du Centre de médecine du Sport.

Un engagement réaffirmé de faire émerger le CMS

Dans sa communication sur l’historique du CMS, Dr Adama Sangaré a rappelé que le développement de la médecine du sport a été une préoccupation des autorités maliennes de l’indépendance à nos jours. Un domaine régis par l’ordonnance 20017-016/PRM, dont la concrétisation par une véritable volonté politique a été possible en 2016 avec la construction de ce joyau au service exclusivement de la médecine du sport. Depuis lors, le Directeur général du CMS, se félicite des actions posées, allant à la nomination d’un Directeur, de la tenue de la première session du Conseil d’administration, de l’engagement du personnel dans l’animation des activités du centre, entre autres.

Pour lui, 3 facteurs principaux constituent des atouts pour l’émergence de ce centre : la volonté politique, le dévouement du personnel et la nouveauté.

Cependant, le Dr Sangaré n’a pas caché les difficultés auxquelles le centre est confronté. Celles du retard accusé dans l’acheminement de certains équipements modernes de soins, la prise en charge salariale du personnel et d’autres conditions, dont l’acquisition d’une ambulance.

« Nous avons pris l’engagement de réaliser un chiffre d’affaires de 400 millions dès l’acquisition de certains équipements dont le scanner avec 64 barrettes » a déclaré le Directeur Général du CMS.

A noter que le centre de médecine du sport pour le début de ses activités est animé par 25 agents, dont 5 relevant de la fonction publique et les 20 autres à partir d’un contrat de travail. En attendant la régularisation de ses éléments de fonctionnement, dont le budget et d’autres subventions de l’Etat, les agents du CMS travaillent de manière bénévole avec plusieurs mois d’impayés.

Avant de conclure sa présentation, le Directeur Général du CMS a tenu à partager avec le ministre de la Jeunesse et des Sports, un passage de leur ‘’raison d’être’’. A savoir : « notre leitmotiv est de mettre l’homme au cœur de nos actions. Notre approche globale de la prise en charge médicale est de tenir compte de la spécificité du sportif, qui est un homme sain en mouvement ».

Les éclairages du ministre de la Jeunesse et des Sports

Sans détour, le ministre de la Jeunesse et des Sports a fait savoir qu’il fonde beaucoup d’espoir sur ce centre. « Dès ma prise de fonction, c’est l’une des premières structures que je souhaitais visiter, mais je ne pouvais terminer cette série de visites sans venir au CMS » a témoigné le ministre Mossa Ag Attaher, tout en affirmant qu’il était engagé auprès du Chef de l’Etat pour procéder à l’inauguration de ce centre.

Cependant, a – t – il dit : « ce que j’ai vu ce matin, m’a donné une douche froide. On ne peut pas inviter un Président de la République à venir inaugurer un centre qui est dans des conditions pareilles ». De ce fait il a tenu à rencontrer certains acteurs du dossier de ce centre pour savoir d’énormes points relatifs au retard accusé dans l’acheminement des équipements.

Le ministre Mossa Ag Attaher, de prime abord a rassuré le personnel et la direction de ce centre d’avoir pris bonne note de leurs préoccupations, doléances et supplices. C’est pourquoi le ministre Ag Attaher, sans occulter les demandes relatives à l’acquisition de nouveaux équipements, a mis le curseur sur les conditions de travail du personnel. D’ailleurs il a promis de tenir une réunion restreinte avec les responsables du centre et de son cabinet pour clarifier toutes les zones d’ombre afin de permettre au CMS d’entamer ses activités. « Ce centre doit être opérationnel. Il faut qu’il soit opérationnel et il le sera » a pris comme engagement le ministre de la Jeunesse et des Sports.

Source : CCOM/ MJS

Vous allez aimer lire ces articles

Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales : Le budget 2021 estimé à plus de 18 milliards de FCFA

Disparition d’Abdoulaye Koita, membre fondateur et président d’honneur du parti de la poignée de main: Les hommages de l’URD à une personnalité d’exception une personnalité d’exception

Gestion de la transition dans la transparence: Le Premier ministre Moctar Ouane instruit aux ministres de déclarer leurs biens d’ici samedi prochain au plus tard

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct