Malijet.co

Le parti Les Conservateurs Démocrates (LCD) voit le jour

 

Les Conservateurs Démocrates (LCD) est un nouveau parti politique qui a été porté sur les fonds baptismaux le samedi 27 Avril 2019 à la maison de la presse. Les responsables du parti ont fait savoir qu’ils comptent redorer le blason des partis politiques et de tracer un nouveau schéma qui permettra de sortir le pays de l’ornière, de tracer des voies et moyens dans le but de la résolution des crises auxquelles le pays fait face depuis belle lurette.

La liste des partis politiques au Mali s’élargit, la benjamine des parties a été portée sur les fonds baptismaux le samedi dernier à la maison de la presse. Selon le président du part Oumar Diallo, les Conservateurs Démocrates ne sont pas un parti de trop et compte faire autrement la politique en posant des actes rentrant dans le cadre de la restauration des valeurs du Mali. « L’homme politique est vu comme un menteur, quelqu’un qui est prêt à consentir tous les sacrifices dans le but d’assouvir ses propres besoins et celui de ses proches foulant au pied les intérêts du peuple grâce a qui il a été élu. Nous nous érigerons contre ces pratiques malsaines qui ont envahi la scène politique malienne », a indiqué Oumar Diallo. Le président du LCD a fait la genèse de la gestation du parti qui d’après lui est le fruit de plusieurs années d’observation et de réflexion. Conscient de l’échec de la plupart des acteurs qui animent la scène politique depuis l’avènement de la démocratie au Mali, le président Diallo a indiqué qu’il est temps de confier les rênes du pays à des hommes et femmes capables de relever les défis auxquels le Mali fait face. Il a dénoncé les maux qui sont entrain d’asphyxié le Mali comme la corruption endémique, l’insécurité ambiante qui s’est déplacée du septentrion vers le centre du pays ainsi la crise scolaire sans oublier etc. Oumar Diallo a souligné que le jeune parti dont il occupe la présidence se donnera comme objectif de chercher des solutions a tous ces maux dans le but de permettre aux maliens de vivre dans un Mali apaisé et prospère, un Mali donnant une chance à tous ses fils et à toutes ses filles de participer à sa construction. Persuadé qu’une concertation nationale est la seule issue possible dans le but d’apaiser le climat social, il propose aux autorités de préparer le terrain pour la tenue d’une concertation nationale afin de permettre à toutes les couches de la société malienne de se regarder et de se dire les vérités afin de bâtir le Mali. explique Diallo. « Un pays ne se construit pas sur la base du faux mais de la vérité » clame-t-il. Quant aux élections futures, le président du LCD a signalé que sa formation politique a été crée pour conquérir le pouvoir et qu’ils auront des candidats. La benjamine des parties politiques du Mali nourri des ambitions afin de bâtir un Mali nouveau et de lui permettre de reprendre la place qu’il a toujours occupé dans le concert des nations.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

Révision constitutionnelle précipitée: le duo rébellion et djihad au service de la partition du Mali

Dialogue politique inclusif: Pourquoi la CoFoP n’ira pas

Gestion du Mali : d’un gouvernement de «mission» à un gouvernement «à posteriori»…

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct