Malijet.co

Le président du Haut Conseil Islamique traite un ministre de malhonnête !

Lors d’un meeting tenu ce 26 février 2017 à Bamako sur l’excision et les conflits intercommunautaires, le président du Haut Conseil Islamique, Mahmoud Dicko, a traité le ministre de la justice, Mamadou Ismaël Konaté d’un malhonnête. « Lorsque le ministre de la justice a déclaré qu’il y aura une loi interdisant l’excision dans notre pays d’ici le 31 décembre prochain, j’ai moi-même fait une déclaration. Quand il a su que nous étions au sérieux, il est parti rencontrer le groupement des leaders religieux et spirituels où il a apporté un démenti sur sa propre déclaration.

 

imam Mahamoud Dicko president haute conseil islamique musulman hci discours

Vous voyez comment c’est malhonnête. En faisant cela, le ministre de la justice a essayé de nous diviser, mais il ne pourra pas du tout », a-t-il souligné.

Selon le président du Haut Conseil Islamique il n’en est pas question que cette loi soit appliquée au Mali. Sans pourtant préciser de qui, il s’agit, Mahmoud Dicko a fait une mise garde. « Ceux qu’ils veulent piétiner nos valeurs religieuses, nous trouveront sur leur chemin. Il faut dire à ces cafres que nous, leaders religieux, nous sommes prêts à défendre nos valeurs », a-t-il déclaré.

O. BALLO

Source: afrikinfos.net

Vous allez aimer lire ces articles

Modibo Sidibé, Président des FARE : « Il faut une transition…. »

Coopération franco-malienne : IBK doit tirer les leçons de la politique française en Afrique !

Calendrier de mise en œuvre de l’accord et celui des élections : Une connexion inquiétante et dangereuse !

ORTM en direct Africable en direct