Le régime désavoué d’Ibrahim Boubacar Keita harcèle et arrête arbitrairement les civils dans les rues

poursuivant ses pratiques répressives à l’égard d’opposants présumés. Malgré les condamnations par le monde entier pour avoir utilisé la force fatale contre une population non armée rien n’a changé dans la manière dont la justice d’IBK et ses services de renseignement piétinent les droits d’opposants au régime.


L’absence de procédures régulières, les arrestations arbitraires et le harcèlement crient aux yeux. Ce matin encore, les jeunes militants de la CMAS et du M5 comme Ousmane M. Traore ont été arrêtés et détenus.
Il est temps de prendre des mesures appropriées afin que ce régime arrête de persécuter les populations civiles et surtout mettre fin à ses assassinats et ses détentions arbitraires.

Cheick Boucadry Traore

Source: Maliactu.info

Vous allez aimer lire ces articles

Bamako: Le Mouvement France Dégage appelle à un grand rassemblement patriotique ce 22 septembre contre la politique de la France au Mali

Discours du Col Assimi Goïta devant la CEDEAO à Accra

Concertations nationales sur la transition des 10, 11, 12 SEPTEMBRE 2020: L’Accord d’Alger et le Traité de Défense ignorés volontairement !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct