Malijet.co

LÉGISLATIVE EN COMMUNE 2 Plus qu’un enjeu pour l’ADEMA-PASJ

La députation du moment permet à la ruche de revenir au premier plan. Du côté de la Commune II, où sa liste part favorite, les défis vont au-delà de l’élection en vue car, Mme Djilla Assétou Diallo incarne beaucoup, aux yeux de l’ancien parti au pouvoir. C’est dire qu’au niveau du district, cette circonscription est d’importance capitale à l’Alliance pour la Démocratie au Mali-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (ADEMA-PASJ) qui entend démentir une chose:  il n’est pas un parti fini !

 

L’objectif visé au sein des formations politiques est d’avoir des députés. Ce qui ne peut que donner une certaine représentativité au plan politique mais aussi de la légitimé auprès des populations. Échéances qui permettront de jauger le poids de certains acteurs de l’arène, l’Alliance pour la Démocratie au Mali-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (ADEMA-PASJ) reste le gros morceau qui ne peut sortir bredouille de ces législatives attendues depuis fin 2018.

Déjà lors des députations de 2013, l’abeille a été sevrée de résultats dans plusieurs circonscriptions. Situation programmée pour renforcer le Rassemblement Pour le Mali (RPM) qui venait fraîchement d’arriver à Koulouba. Une rétrogradation face à laquelle, l’actuel roi de la ruche Tiémoko Sangaré alors intérimaire dénonçait à longueur de journée. Mais il faut avouer que la Commune II reste un cas très particulier. Par essence adémiste, elle avait en son sein le Centre Abeille qui a fait les heures de gloire du parti.

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 26 FÉVRIER 2020

PAR BAMOISA

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Législatives: pour un RDV avec le COVID-19

Législatives: envers et contre toute logique

Affaire Soumi: le Tigre griffe le régime

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct