Législatives 2020: La requête d’annulation de Me Montaga TALL déclarée »irrecevable »

Rendant l’arrêt des listes retenues pour les élections législatives de mars prochain, la Cour Constitutionnelle du Mali a déclaré « irrecevable » la requête pour l’annulation desdites élections.

 

Le président du Congrès National d’Initiative Démocratique (CNID-FYT), Me Mountaga Tall, a déposé un recours à la Cour Constitutionnelle du Mali, le vendredi 21 février dernier, pour l’annulation des élections législatives et du Décret n°2020-0010/PRM du 22 janvier 2020 portant convocation du collège électoral, ouverture et clôture de la campagne électorale à l’occasion du scrutin du 29 mars 2020, enregistrée au Greffe de la Cour le 21 février 2020 à 16h40mn sous le n°021 {…}.

Dans cette requête, Me Tall estime la violation de la Loi n°2016-048 du 17 octobre 2016 portant Loi électorale en République du Mali, l’exclusion des 11 nouveaux cercles des régions de Taoudéni, Ménaka et Kidal, la remise en cause de l’intégrité territoriale, de l’unité nationale et de la souveraineté de l’État.

Ce mardi 25 février, la Cour Constitutionnelle a déclaré irrecevable la requête de Maitre Montaga TALL.

Icimali

Vous allez aimer lire ces articles

DÉCRISPATION DE LA CRISE SOCIO-POLITIQUE – DES MEMBRES DU M5-RFP LIBÉRÉS À KAYES, HIER

MANIFESTATION DU M5-RFP CONTRE LE RÉGIME IBK – LES RÉPRÉSSIONS POLICIÈRES NE RISQUERAIENT ELLES PAS D’AGGRAVER LA RADICALISATION DU PEUPLE ?

GOODLUCK JONATHAN NE PASSE PAS SOUS SILENCE LA DÉMISSION DES DÉPUTÉS CONTESTÉS : COMMENT LE PRÉSIDENT IBK COMPTE RÉSOUDRE CETTE DIFFICILE ÉQUATION ?

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct