Malijet.co

LEGISLATIVES 2020 : LE RPM PARTI PRESIDENTIEL ENTEND RAFLER LES 5 SIEGES DE DIOILA

A l’issue des travaux de sa section RPM, l’Honorable Mamadou Diarrassouba député sortant à l’Assemblée Nationale, n’entend pas faire d’alliance pour les législatives à venir. Son parti ira seul avec uniquement des militants RPM. Un défi de taille pour les formations de l’arène politique locale.

Elu à Dioila, Mamadou Diarrassouba est l’homme politique le plus en vue du cercle, annoncé région récemment. Actuellement questeur du Parlement, il a vite occupé les esprits faisant de lui le secrétaire à la mobilisation du bureau national du RPM. Le fils de Massigui qui avait servi dans un passé lointain à Kolokani a confiance au poids politique de sa formation.

Une force qui l’a conduit à faire ce que personne n’oserait tenter : aller en liste propre. Vu l’émiettement de l’arène politique ainsi que la prise en compte des alliés de l’EPM, beaucoup ont évité de partir en cavalier seul. Mais le quitus de Diaras est donné par le Conseil Politique et le Comité Directeur du RPM au Secrétaire Général de Dioila.

Il faut noter que cette circonscription électorale est représentée par 5 députés. Cette fois, la loi du genre a changé les choses et serait à l’origine du choix de ne pas faire d’alliance. 2 femmes devraient intégrer la liste et Diaras dans sa logique, estima qu’il revenait aux alliés de donner les deux femmes, afin la liste d’alliance soit conforme à l’esprit de la loi sur le genre. Ce qui provoqua des secousses au sein de l’alliance faite en 2013, s’en suivra un divorce. C’est pourquoi le Questeur du Parlement sera avec son collègue de Fana précisément l’Honorable Yiri Keita. A la tête de la commission des routes et transports publics, il est originaire d’un des plus gros électorats de la zone. Bafing Coulibaly figure montante du RPM dans la circonscription de Diola sera le troisième homme de la liste des tisserands.

A noter que le respect du genre fut effectif avec Mesdames Moussoura SAMAKE et Anne Marie COULIBALY, les deux ladies complètent ainsi la liste conduite par l’honorable Diarassouba. Une liste à laquelle, on attribue des capacités de mobilisation sans nulle pareille.

Pour certains observateurs de l’échiquier politique national, dans le contexte actuel, aller en liste propre peut paraitre suicidaire, et pourtant, l’honorable Diarrasouba entend démontrer le contraire. Pour le moment, l’heure est à la précampagne. Ce qui est sûr le combat sera serré à Dioila quand on sait que la circonscription a été érigée en région.

 

Source: letemps

Vous allez aimer lire ces articles

LEGISLATIVES À KAYES : Aliou Boubacar Diallo écrase la concurrence !

ALLIANCE RPM-ADEMA-PS EN COMMUNE VI : La victoire à portée de main avec plus de 2000 voix sur son challenger

Mali: le chef de l’opposition enlevé “va bien”, négociations pour sa libération

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct