Malijet.co

LÉGISLATIVES 2020 : MOUSSA SINKO COULIBALY PASSE LA MAIN

Le Général qui a régné au niveau de Kati, entre 2012 et 2013, serait sur le point d’abandonner. Un démissionnaire du Rassemblement Pour le Mali (RPM) est annoncé partant à sa place.

 

Alors que la députation est annoncée pour mars 2020, Moussa Sinko Coulibaly pourrait ne pas y aller. Le président de la Ligue Démocratique pour le Changement (LDC) était pourtant dans la course, lors des deux (02) derniers reports. Même qu’une alliance avec l’ancien député de Dioïla, Konimba Sidibé, était dans les tuyaux. Au bout du compte, la réflexion serait à un forfait de dernière minute.

Le camarade du désormais ancien détenu Amadou Haya Sanogo aurait une pièce de rechange pour la députation en vue. Un revenant du Rassemblement Pour le Mali (RPM) serait bien parti pour intégrer la liste que Moussa Sinko Coulibaly entend déposer. Il s’agirait de du député Daouda Coulibaly qui vient fraîchement de quitter le RPM. Ce démissionnaire du parti présidentiel aurait plié bagages pour ne pas avoir été investi.

Aussi, la fameuse affaire dite de l’Assemblée Permanente de la Chambre d’Agritulture du Mali (APCAM) qui a mis au gnouf le puissant Bakary Togola planait sur lui. De toutes les façons, rien n’est à exclure à moins de deux (02) semaines de la date finale de dépôt des dossiers. On en saura avant le délai de clôture !

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 06 FÉVRIER 2020

BAMOÏSA

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Elections législatives mars et avril 2020 : Les inquiétudes des partis FARE et CNID

SBM sur le Sahel : Pas de victoire politique sans une victoire militaire

Aux fins d’annulation de l’élection des députés à l’assemblée nationale: Le président du CNID -FYT, Me Mountaga Tall dépose un recours à la Cour Constitutionnelle du Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct