Malijet.co

LEGISLATIVES A DIOILA : Ces réalisations favorables à la victoire de Diarrassouba !

« Le travail bien fait renouvelle la confiance ». Cet adage sied bien à Mamadou Diarrassouba qui s’est vu confier la destinée de la liste du parti présidentiel, RPM, pour briquer un second quinquennat lors des élections législatives prévues le 29 mars prochain dans la circonscription électorale de Dioïla. Le RPM ira sur liste propre composée de Mamadou Diarrassouba, Yiri Kéita, Bafing Coulibaly, Moussokoura Samaké et Marie Noël Coulibaly.

La Cour constitutionnelle a validé, mardi 25 février 2020, la liste du Rassemblement Pour le Mali (RPM) pour les législatives à venir dans la circonscription électorale de Dïoila. Il s’agit d’une liste propre, composée de Mamadou Diarrassouba, Yiri Kéita, Bafing Coulibaly, Moussokoura Samaké et Marie Noël Coulibaly qui se positionnent pour offrir une victoire au camp présidentiel lors des élections législatives dont le 1er tour est prévu le 29 mars 2020.

Longuement réfléchie et minutieusement constituée, la liste RPM de la section de Dioïla est composée par deux braves femmes (Mme Maïga Moussokoura Samaké et Marie Noël Coulibaly) dévouées pour la cause du Banico en général et singulièrement celle des femmes. Le jeune Bafing Coulibaly maire de Banico, également sur la liste, s’est toujours battu pour la jeunesse du Banico. Les députés sortants, Yiri Kéita et Mamadou Diarrassouba, ont posé les jalons du développement du cercle de Dioïla et le bien-être de sa population.

La tête de liste, l’honorable Mamadou Diarrassouba, non moins secrétaire général de la section de Dioïla et président de l’Ensemble pour le Mali (EPM) de la région de Koulikoro, a offert un meilleur cadre de vie à la population de Dioïla, donnant ainsi le sourire à ses concitoyens de Banico qui sont sortis massivement, dans toutes les communes et environnants, copier coller sur bamada.net pour réserver un accueil chaleureux à Diarrassouba et à ses colistiers venus leur faire part de leur candidature. Fana, Banco, Diarakèbougou, Massigui, Niadjila N’Golobougu…, là où les candidats RPM sont passés, ont eu droit à une grande mobilisation qui les rassure le ‘’Takokelen’’.

Le leadership incontesté d’un homme !

Le ‘’grand bâtisseur’’, comme il se fait surnommer par ses collègues députés en raison de son sens élevé du devoir et de son sérieux dans le travail, jouit aussi d’une réputation sur le double plan professionnel et social. Grand démocrate, Diarrassouba collabore avec tous les hommes politiques de tout bord, de la majorité comme de l’opposition.

Sociable, intègre et patriote, le Secrétaire à l’organisation du Bureau politique national du RPM est un grand rassembleur qui ne se fatigue jamais pour sauvegarder la cohésion et l’union entre les hommes politiques.

Humaniste dans l’âme, le leadership de l’honorable Diarrassouba lui a voulu d’être désigné président régional de la plateforme politique et électorale « Ensemble pour le Mali (EMP) » dans la région de Koulikoro, où il a incontestablement donné un nouveau souffle au RPM. Pour beaucoup d’observateurs de la scène politique malienne, cette désignation sonne aussi comme la reconnaissance du travail d’Hercule qu’il a abattu pour hisser haut le drapeau Vert et Or dans la région d’une part, et d’autre par les actions éloquentes qu’il a engagées dans le cadre du développement de Dioïla. En effet, grâce aux efforts du député Mamadou Diarrassouba, Koulikoro et la région de Dioïla (qui compte 23 communes) sont devenus des circonscriptions acquises au RPM.

Est-il d’ailleurs besoin de rappeler que lors du second tour de la présidentielle de 2018, le candidat IBK avait récolté 78,66% des voix dans la région de Dioïla. Une première pour le parti présidentiel dans cette localité. Il faut dire que, contrairement à beaucoup d’hommes politiques maliens, Mamadou Diarrassouba garde une confiance jamais démentie auprès des populations de Dioïla. En témoignent les scores électoraux qu’il y engrange. D’un franc-parler hors-pair mais très discret, il est craint pour sa propension à dire tout haut ce que les autres pensent tout bas, quelque soit son interlocuteur.

Plusieurs collaborateurs de Mamadou Diarrassouba retiennent de lui sa rigueur, son amour pour le travail bien fait, mais surtout son attachement à ses convictions.

Aperçu des différentes réalisations effectuées à Dioïla

Conscient de la mission à lui confiée par les populations de la circonscription de Dioïla, l’enfant de Massigui a pris à bras-le-corps le développement du cercle. Surnommé le ‘’Bâtisseur’’ par ses homologues députés, Diarrassouba a effectué plusieurs réalisations à Dioïla et environnants.

A Massigui, Sèkèla, Massara et Boya, des mosquées ont été construites. A Dioïla, un Centre de santé équipé est désormais disponible et des classes construites pour rendre la vie facile aux apprenants grâce au bon partenariat entre l’honorable Diarrassouba et l’ONG Al Farouk. Des kits solaires ont été offerts aux élèves et un don au centre de santé communautaire à NGolobougou, situé à 40 km de Dioïla, au sud. A Togo (village) à 55 km de Dioïla, au sud, dans la commune rurale de Massigui, un centre de santé communautaire financé par l’Etat malien grâce aux multiples sollicitations du bâtisseur est opérationnel. A Sanakoro (village), situé à 62 km de Dioïla au sud, le centre de santé a reçu des kits solaires de la part de l’honorable Mamadou Diarrassouba. Tout de même, le centre de santé communautaire de Massigui a ses nouveaux bâtiments, des kits solaires et un laboratoire. A 30 km à l’Est de Massigui, à Seribila, soit à 110 km de Dioïla, l’honorable Mamadou Diarrassouba a été d’un appui inestimable dans la construction d’une mosquée et sa dotation en kits solaires. Récemment, grâce au dynamisme de l’élu de Dioïla, il y a eu dans la commune de Massigui la pause de la première pierre de la Maison des jeunes, financée par le budget national à hauteur de près de 300 millions de FCFA. Un bâtiment qui doit servir à la fois de lieu de divertissement et d’hébergement pour la jeunesse de Massigui et environnants…

Ce sont toutes ces réalisations qui jouent en faveur de Diarrassouba et de ses colistiers qui sont sûrs de remporter haut la main les législatives du 29 mars prochain dans la circonscription électorale de Dioïla, dès le 1er tour.

Agoumour

Source: Journal le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

RÉSULTATS PROVISOIRES DES ELECTIONS LÉGISLATIVES DU 29 MARS 2020

Rapt du chef de file de l’opposition: Cinq ex otages libérés sans lui (parti)

Section RPM de Gao: Le ministre Malick Alhousseyni Maïga et plusieurs cadres suspendus

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct