Législatives à Kati: la liste ADIC ratisse large à Sangarébougou

Dans le cadre de la campagne pour les élections législatives, les candidats de l’Alliance démocratique intergénérationnelle pour le changement (ADIC), dans la circonscription électorale de Kati, se sont rendus, ce lundi 23 mars 2020, dans la commune rurale de Sangarébougou, pour une visite aux militants. Cette équipe de campagne de l’ADIC était dirigée par Oumar Guindo, candidat du Parti ‘’Convergence pour le développement du Mali’’(CODEM), non moins maire actuel de la commune rurale de Dialakorodji.

 

Les objectifs de la visite étaient non seulement de sensibiliser les électeurs sur le retrait des cartes d’électeurs et de donner des consignes de vote, mais aussi de les appeler au respecter des mesures préventives contre le coronavirus.

La liste ‘’Alliance démocratique intergénérationnelle pour le changement’’ dans la circonscription électorale de Kati est composée de la CODEM ; de ADP-Maliba ; de Yelema ; de l’UDD et de l’URP.

À leur arrivée, la délégation a été accueillie par une foule déterminée et composée des groupements des femmes, des jeunes, des artisans et les autorités traditionnelles qui ont tous manifesté leur soutien à la liste ADIC pour la victoire aux élections législatives prochaines dès le premier, ce 29 mars.

Sur place, on pouvait lire sur les banderoles et autres supports de communication des slogans : « nous votons pour la liste ADIC ; ADIC, le choix de Kati…».

Dans ses propos, le chef de la délégation, Oumar Guindo, a fait savoir que l’Alliance vise le changement au Mali, à travers le vote de lois e le contrôle de l’action gouvernementale, à l’Assemblée nationale.

Le représentant de l’ADIC, dans ses propos, a dit à ses militants que sa liste est en compétition pour aider les Maliens en général et la jeunesse en particulier. Ensuite, le candidat Oumar Guindo n’a pas manqué d’expliquer aux invités le rôle du député à l’Assemblée nationale.

Une fois élu, les députés de cette liste, par la voix du représentant de la CODEM, a promis que les préoccupations des Maliens seront prises en compte par les plus hautes autorités du Pays. Car selon lui, les besoins de la population seront remontés à qui de droit par les députés de l’Alliance démocratique intergénérationnelle pour le Changement. Le Candidat Oumar Guindo a ajouté que le contrôle de l’action gouvernementale sera un impératif à l’Assemblée nationale pour le bien-être des citoyens. En cas de dysfonctionnement, Oumar Guindo a rassuré que le ministre concerné sera interpellé par les députés de l’Alliance démocratique intergénérationnelle pour le Changement.

S’agissant des cultivateurs du cercle de Kati, les candidats de l’ADIC ont déploré que la distribution des engrais subventionnés par l’État ne soit pas contrôlée par les députés. À cela s’ajoutent selon les candidats, la lutte contre le chômage des jeunes, la question de la sécurité ainsi que le développement local du Pays. Une fois élus, les candidats de l’ADIC s’y attèleront, a-t-il indiqué.

Dans ses propos, la présidente des regroupements des femmes a invité ses membres de voter pour la liste ADIC le 29 mars prochain. Car selon elle, seule cette liste, dans le cercle de Kati, peut assurer l’avenir des enfants du pays.

Quant au président des associations de jeunes et le secrétaire général du groupement des Artisans de Sangarebougou, ils ont tous abondé dans le même sens que la présidente des femmes.

Par SABA BALLO

INFO-MATIN

Vous allez aimer lire ces articles

Karim Kéita démissionne de la présidence de la commission défense de l’Assemblée Nationale

RENCONTRE DE HAUT NIVEAU DU PREMIER MINISTRE, DR BOUBOU CISSÉ, AVEC LES SECRÉTAIRES GÉNÉRAUX DES MINISTÈRES

Pour l’apaisement du climat socio- politique: La CODEM souhaite «la dissolution de l’Assemblée nationale et la démission du Premier ministre Boubou Cissé»

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct