Tout porte à croire que le 29 mars 2020, les populations du Cercle de Bafoulabé feront un vote massif en faveur  de la liste URD. Pour preuve, ils sont trois patriotes attachés au terroir à briguer les suffrages des électeurs du plus ancien cercle du Mali sous les couleurs du parti de la poignée de main. Il s’agit de : M. Samballa COULIBALY, Mme Diaoulé DIAWARA et M. Gaïbou MAIGA.

Les trois candidats qui font figure d’ultra favoris de ces élections législatives au regard de leur parcours, de leur proximité avec les électeurs et de l’implantation de leur parti ambitionnent d’apporter leur touche spéciale au développement du Cercle à travers des actions et actes concrets. Ils sont pragmatiques, sociables, disponibles, humbles, modestes, courtois, serviables et honnêtes.

Ils ont bonne réputation au niveau de la circonscription administrative de Bafoulabé. Ce n’est pas leur seul atout. Ils ont la confiance de tous électeurs du Cercle de Bafoulabé, le sens de la  responsabilité, l’amour du prochain  et du travail bien fait. De notoriété publique, ils sont philanthropes, gentils et  généreux.

M.Samballa COULIBALY, Mme Diaoule DIAWARA et Gaïbou MAIGA ont  les profils des postes et partent avec les faveurs des pronostics. Le thème central de leur campagne, leur slogan : le développement du Cercle de Bafoulabé, défendre les intérêts des électeurs, ce qu’ils font déjà depuis toujours.

Ces candidats, pourvu que les électeurs leur accordent leurs voix,  vont relever  les énormes défis auxquels le Cercle est confronté : faire rayonner le  plus vieux Cercle, faire  de  Bafoulabé une référence et un cercle pilote du Mali en quoi faisant ? Initier des lois en faveur de l’essor du cercle, booster les activités qui sortiront les électeurs de leur précarité en faisant du lobbying auprès des décideurs sans oublier la restitution des différentes sessions parlementaires afin que les électeurs soient imprégnés de ce qui se décide en leur nom.

Avec ces candidats, le développement des 13 communes du Cercle de Bafoulabé sera une réalité. Ils ont les moyens de démarcher les partenaires à s’investir dans le Cercle. Ils ont des carnets d’adresses fournis.   Les populations du Cercle de Bafoulabé seront bien inspirées de faire le choix judicieux, de voter URD. Il ne s’agit pas de candidats sortis du néant pour briguer leurs voix, mais des enfants du terroir que les électeurs connaissent et qui sont sensibles à leurs problèmes. Ils jouissent de préjugés favorables pour donner  du nouveau souffle au Cercle et influer du sang neuf au développement de ce cercle qui cale à chaque arrêt des activités ferroviaires. C’est un manque d’initiatives évident et de bons capitaines. Electeurs de Bafoulabé, pour une fois, vous avez la solution à ce problème. Saisissez cette chance des deux mains.                                                                                                                       

Moussa SISSOKO

Mali Sadio