Législatives du 29 mars au Mali: Plus d’engouement à l’intérieur du pays qu’à Bamako

L’engouement pour les élections législatives de ce dimanche 29 mars 2020 au Mali est palpable plus à l’intérieur du pays qu’à Bamako la capitale.

Cet engouement se caractérise par  le nombre de taux de retrait des cartes d’électeurs. Alors que la capitale bamakoise occupe la queue du peloton avec 24,56%, le taux dépasse les 50% dans les régions.

A Kayes, il est 70,29% ; 64,27% à Koulikoro, 71% à Sikasso et 73,39 à Ségou.  Mopti enregistre 62,52% de taux de retrait, Tombouctou est à 71,50%, Gao à 68,11%, et 53,13% à Kidal.

 

Ce faible taux de retrait des cartes d’électeurs à Bamako s’expliquerait par les appels au report de certains partis politiques plus implantés dans la capitale que l’intérieur. A cela s’ajoutent l’effet des réseaux sociaux et de la maladie de COVID19.

Tout compte fait, le retrait desdites cartes se fera jusqu’au jour du vote, dans les bureaux de vote.

DACK

Source: Icimali

Vous allez aimer lire ces articles

CNT : Abrahman Ould Youba tire sa révérence !

Visite de M. LACROIX au Mali – Réunions avec les partis politiques et la médiation internationale

Discours du président Bah N’Daw à l’occasion de la fête de l’Armée

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct