Malijet.co

Les grandes manœuvres ont commence pour les législatives : Soumaila Cissé plébiscité par la section URD de Niafunké

Malgré son refus de rempiler pour un second mandat au compte du cercle de Niafunké, SoumailaCissé a été plébiscité par la section URD du même cercle pour les législatives prévues pour le 29 mars 2020. Par ce plébiscite, le député sortant de Niafunké semble avoir accompli sa mission au cours du dernier quinquennat et devient du coup l’un des rares présidents de partis à avoir une opinion favorable dans leurs localités. Ce choix fait à l’unanimité à Niafunkéouvre-t-il la voix à un destin véritablement national pour Soumaila Cissé ? Ils seront combien de Présidents de partis politiques à se faire élire à l’hémicycle ? La première légitimité pour un leader politique n’est-elle pas celle locale en premier lieu ?

Le marigot politique malien est en nette effervescence depuis la convocation par le Gouvernement du collège électoral en vue de renouveler l’Assemblée Nationale. Les grandes manœuvres sont en cours pour l’établissement des listes et pour une éventuelle alliance avec d’autres forces politiques en vue de réunir toutes les chances possible. Si les informations qui nous parviennent des états-majors des partis politiques font état d’alliances entre partis politiques au gré des intérêts de postulants, et cela dans beaucoup de circonscription, le parti de la poignée de mains, à savoir l’URD, a décidé d’aller en lice propre dans la circonscription de Niafunké. Son Président SoumailaCissé et Dédéou seront les porte-étendardsde l’URD dans ladite circonscription. Vont-ils rempiler pour un second mandat ? La réponse est pour le 29 mars ou 16 avril 2020, mais en attendant, rien qu’en analysant le choix fait par les militants et les cadres de l’URD sur leur Président national qui a déjà fait un premier mandat, on se fonde à croire que Soumaila Cissé a une base. Il peut même se targuer de dire qu’il est l’un des rares présidents de partis à avoir une base. Car selon nos informations, en plus de Soumaila Cissé, les présidents des partis qui seront candidats sont, entre autres, Modibo Sidibé des FARE AnkaWuli à Yanfolila,Aliou Boubacar Diallo à Kayes, Moussa Mara en Commune IV du District de Bamako, sur plus de 200 partis politiques.

Pour rappel, Soumaila Cissé est le seul chef des trois grands partis politiques à être plébiscité. Donc, cela prouve qu’il a non seulement un certain charisme, mais aussi et surtout, qu’il a une base politique. S’il parvient à passer, il se sera frayé un chemin pour la conquête de Koulouba qui semble être l’objectif final de tout homme politique.

En définitive, Soumaila Cissé semble comprendre que pour solliciter les suffrages sur le plan national, il faudrait d’abord se faire accepter sur le plan local, voire régional. C’est pourquoi,  il a accepté, sans trop de tergiversations, la sollicitation de sa section pour la bataille des législatives.

Youssouf Sissoko

Source: Infosept

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : Sekou Djigué, Président du Mouvement-Waati: « 2023 sera l’année de la jeunesse »

Législatives 2020: La requête d’annulation de Me Montaga TALL déclarée »irrecevable »

Législatives : 15 listes invalidées, sur 560, par la Cour constitutionnelle

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct