Pour avoir démissionné, on dirait qu’il ne connait que le mot démission. Tout ce qui sort de sa bouche puante et dégueulasse de traître à la nation, n’est que démission, démission et encore démission.

 

Le faux général après avoir fait une erreur d’appréciation sur les événements et son fabuleux destin, car pensant que son heure était arrivée, ne digère plus son destin étrange.

Comme disait William Bryan: “Le destin n’est pas une question de chance, mais de choix. On ne doit pas l’attendre, mais plutôt l’accomplir.”

Si votre choix désastreux vous a conduit au chômage, vous ne pouvez que vous en prendre qu’à vous-mêmes et apprendre à vous taire en certaines circonstances.

Il n’est pas digne d’un malien qui se dit digne fils du Mali d’élever la voix pour dire en ces moments difficiles que son pays est foutu à jamais!

Non au contraire c’est vous qui êtes foutu à jamais sinon le peuple combattant du Mali a toujours su rester debout face à l’adversité.

Alors je suis désolé pour notre général de studio Moussa Sinko Coulibaly et tous ceux qui, par faiblesse et manque d’ambitions pour le grand Mali se résument à dénigrer et à maudire leur propre pays juste par haine.

Vous l’un des enfants gâtés de la République, tout votre apport à l’édifice national se résume à vomir votre salissure à chaque événement dramatique sur la place publique en insultant les institutions et ceux qui les l’incarnent.

Monsieur Coulibaly si vous n’avez pas autre chose à nous proposer que le même son de cloche alors taisez – vous s’il vous plaît car vous nous enmerdez à la fin!

SourceArc-En-Ciel