L’HONORABLE, ASSARID AG IMBARCAOUANE, VICE-PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

” Il faut protéger le Mali, le Président de la République qui a été élu normalement en 2018’’

 

Si les leaders du Mouvement du 5 Juin- Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) réclament la démission du Président de la Ré- publique, Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime, la Plateforme des Mouvements Citoyens pour la Défense des Valeurs Religieuses, Sociétales de la république es farouchement opposée à cette démarche.

L’honorable Assarid Ag Imbarcaouane, vice président de l’Assemblée Nationale et vice-président de l’Alliance pour la Démocratie au Mali-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (ADEMA-PASJ) partage largement la vision des responsables de la Plateforme des Mouvements Citoyens pour la Défense des Valeurs Religieuses, Sociétales et la République qui soutiennent le Président de la République et l’ensemble des Institutions. Ceux-ci envisagent d’organiser, demain samedi 11 juillet 2020, un grand meeting au Palais de la Culture. Cette initiative bénéficie de l’adhésion totale du vice-président de l’Assemblée Nationale. Selon l’honorable Assarid…

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 10 JUILLET 2020

Par Tougouna A. TRAORÉ

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

[Pendant ce temps] Au Mali, face à l’impasse politique, tous les scénarios sont possibles (Nicolas Normand)

Mali : le régime de IBK et le secret des communications

Recommandations de la Cedeao sur la crise socio-politique : Le Collectif contre toute démission des députés élus en C VI

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct