Malijet.co

Majorité présidentielle : Tiéman Hubert Coulibaly pour vivifier une nouvelle plateforme de soutien à IBK

Pour apporter plus de dynamisme aux actions de soutien au Président de la République, le Président de l’UDD, à la tête d’une dizaine de formations politiques et d’associations, crée une nouvelle plateforme dénommée : Action Républicaine pour le Progrès (ARP).

La plateforme Action Républicaine pour le Progrès (ARP), née le 7 juin 2019, est un regroupement de partis politiques et associations pour soutenir de façon plus active les actions du Gouvernement d’IBK. Mise en place le vendredi dernier, ici à Bamako, l’ARP est dirigée par l’ancien Ministre, Président de l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD), Tiéman Hubert Coulibaly.

Les partis politiques et associations membres de cette nouvelle plateforme sont : l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD), le Mouvement pour le Mali (MPM), le Parti Malien pour la Démocratie Sociale (PMDS), les Forces Alternatives pour le Changement (FAC), le Parti pour le Peuple Malien (PPM), l’Union des Patriotes pour la République (UPR), Alliance pour la Promotion et le Développement du Mali (APDM-Equité), Mouvement Emergence Mali (MME) et l’Association jeunesse et alternance.

Précédemment membre de l’Ensemble Pour le Mali (EPM), le Président de l’UDD et les Responsables de partis politiques et associations formant cette nouvelle alliance s’engagent à soutenir les actions du Président Kéïta.

Inscrivant leurs actions dans le même cadre que celles de la majorité présidentielle dirigée par Bocari Tréta non moins Président du RPM, l’ARP se veut une plateforme plus dynamique et plus active pour aider le Président IBK à réussir sa mission.

« Il est nécessaire aujourd’hui pour passer à l’étape suivante de la stabilisation, de la réalisation des réformes que des identités s’affirment dans la cohérence. Nous recherchons la cohérence, nous recherchons de l’efficacité, et c’est dans cela que nous situons notre action », explique Tiéman Hubert Coulibaly, ancien Ministre malien des Affaires Etrangères et Président de l’ARP au micro de RFI.

Si certains estiment que cette nouvelle plateforme de soutien à IBK, créée parallèlement à l’Ensemble Pour le Mali, la mouvance présidentielle, est de trop, pour d’autres cela pourrait expliquer le nonchalant leadership incarné par Bocari Tréta dans lequel des Présidents des partis politiques membres ne se retrouvent pas.

C’est pourquoi Tiéman Hubert Coulibaly justifie la création de l’ARP dont l’objectif est de soutenir IBK et son Premier Ministre, Boubou Cissé, sur les questions prioritaires relatives à la vie de la nation. Ces questions, selon lui, sont d’ordre politique et social méritant d’être traitées. Ce, en faisant en sorte que le Gouvernement puisse être en meilleure posture afin d’y apporter des réponses. Pour lui, tout cet agenda nécessite beaucoup plus d’efficacité et beaucoup plus de cohérence.

Politicien incontournable de la scène politique malienne, incarnant un leadership avéré, Tiéman Hubert Coulibaly à la tête de l’ARP, commente un de ses proches, pourra efficacement poser des actions concrètes de soutien à IBK et à son Gouvernement.

Peu après la création de l’ARP, le Président Tiéman Hubert, accompagné de ses membres a été reçu à la Primature par le Premier Ministre Boubou Cissé. Lors de cette rencontre, lui et ses compagnons ont procédé à la signature de l’Accord politique de Gouvernance initié par le Gouvernement pour rassembler toute la classe politique nationale autour du Mali.

Ousmane MORBA

Source: L’Observatoire

Vous allez aimer lire ces articles

Express Bio : le visage des personnalités pour conduire le processus du dialogue politique

Politique : L’EPM s’effrite

« La démarche solitaire » de Moussa Mara entraîne la démission de plusieurs fondateurs de Yèlèma

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct