Malijet.co

[MALI] Décision de retrait de la Cofop du dialogue inclusif : La Codem, principale force politique du regroupement, n’a pas été associée à cette démarche

La manière expéditive de la publication du communiqué de retrait de la Cofop du dialogue inclusif a intrigué plus d’un. Comme un couperet, cette posture, unilatérale et qui contraste avec le style des précédentes vise-t-elle à contrarier le ministreHousseini A. Guindo ?

 

 

Selon nos informations, le parti de la Quenouille n’a pas été informé et son président, M. Guindo, a appris cette décision sur les réseaux sociaux comme tous les observateurs de la scène politique au Mali. Selon un responsable de la Codem, une décision d’une telle importance ne peut être prise sans une concertation interne au sein des partis et associations qui composent la Cofop. Pourquoi tant de précipitation? Une source proche du signataire révèle un vaste plan de chantage à l’endroit de Housseini A. Guindo, ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable. Va-t-il céder? Pas si sûr, une indiscrétion nous a fait croire que la Codem n’est pas prêt à renoncer à son engagement dans l’organisation du dialogue dans ces conditions.

“Nous nous sommes engagés dans un processus et nous ne claquerons jamais la porte. Si nous avons des réserves, nous le faisons étant là-dans, sans retournement de veste”,assure notre interlocuteur.

La rédaction

30minutes

Vous allez aimer lire ces articles

L’Ambassadeur de France au Mali, Joël Meyer, au 2è atelier d’échanges et de mobilisation des représentants de la coopération décentralisée franco-malienne au Mali ” La coopération décentralisée franco-malienne est d’une grande vitalité “

Dialogue National Inclusif : les termes de référence adoptés

Compte rendu d’une mission gouvernementale : Le ministre Yaya Sangaré remet le rapport de ses négociations au premier ministre

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct