Mali : des milliers de manifestants réclament à nouveau le départ du président IBK

Des milliers de personnes ont à nouveau manifesté mardi 11 août à Bamako pour réclamer le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta, malgré les appels à la négociation pour trouver une issue à la crise qui ébranle le Mali.

Ni les appels au dialogue de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ni la pluie n’auront découragé les opposants. Mardi, ils étaient des milliers à s’être rassemblés au son des vuvuzelas place de l’Indépendance, au centre de la capitale malienne.

Deux mois après le début des manifestations, le mot d’ordre reste le même : « notre objectif est la démission d’IBK (Ibrahim Boubacar Keïta) et de son régime », selon Issa Kaou Djim, le coordinateur de la plate-forme (CMAS) de soutien à l’imam Mahmoud Dicko, figure de proue du mouvement de contestation.

Mercredi matin, des manifestants ayant décidé de passer la nuit sur la place de l’Indépendance ont été dispersés par les forces de l’ordre avec des éléments de la police, de la gendarmerie et de la garde nationale. Les protestataires nocturnes ont été estimés à un millier par un journaliste de l’AFP, et à des milliers par des responsables du mouvement de contestation.

« Les lacrymogènes ne vont pas nous décourager »

« C’est une provocation du régime. Nous avons montré que le peuple est mobilisé et que nous sommes pacifiques. Les jets de grenades lacrymogènes ne vont pas nous décourager », a déclaré Nouhou Sarr, un responsable du Mouvement du 5 juin/Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP).

Les pancartes brandies par les manifestants visaient le président Keïta, au pouvoir depuis 2013, mais aussi son Premier ministre Boubou Cissé, reconduit dans ses fonctions en juin.

Source: Jeuneafrique.com

Vous allez aimer lire ces articles

Insécurité à Bamako : Un sacré problème de société !

Bamako: Le Mouvement France Dégage appelle à un grand rassemblement patriotique ce 22 septembre contre la politique de la France au Mali

Discours du Col Assimi Goïta devant la CEDEAO à Accra

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct