Le bureau du général démissionnaire, Moussa Sinko Coulibaly, après sa démission surprise et ses déclarations fracassantes, est pris d’assaut par une foule de visiteurs. L’ancien ministre de l’administration territoriale de la transition qui a installé son quartier général dans un bâtiment à un niveau à Faladie en commune V du district de Bamako, est envahi par les visiteurs du jour. « nous voulons féliciter le général et l’encourager pour son geste patriotique », déclare un jeune leader dans la salle d’attente ce vendredi 15 décembre 2017.

Trois salles d’attente (au Rez-de-chaussée et à l’étage) refusent du monde car chacun veut prendre langue avec l’ancien directeur général de l’école de maintien de la paix.

Accueillant et courtois, il met à l’aise ses visiteurs en majorité jeunes leaders venus lui faire allégeance. Un à un, les visiteurs s’introduisent dans le bureau avant de sortir émerveiller par l’esprit d’engagement de l’ancien membre de la junte qui a perpétré le coup d’Etat du 22 mars 2012 avec à sa tête le capitaine Amadou Haya Sanogo.

Autre remarque de l’équipe de mali24 devant le bureau de celui qui a tronqué la tenue de général aux grands boubous blancs et aux vestes, c’est qu’il est difficile de se frayer un chemin à cause des grosses cylindrées garées. Ce qui met en évidence la présence de gros bonnets parmi les visiteurs de l’ancien général. Selon des sources proches de l’ancien général, il reste jusqu’à très tard dans la nuit et peut recevoir une centaine de visiteurs par jour.

Bourama Diallo

mali24