Mali : Le M5-RFP exige la création des conditions pour la tenue d’élections crédibles par un organe électoral unique et indépendant

Dans un communiqué rendu public le 24 février 2021, le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) exige la création des conditions pour la tenue d’élections libres, transparentes et crédibles par un organe électoral unique et indépendant « pour éviter la prise en otage du processus électoral par la junte militaire qui a déjà corrompu et confisqué la victoire du Peuple à travers sa gestion de la Transition, et épargner aux Maliens une crise postélectorale aux conséquences incalculables ». En outre, le communiqué évoque que dès le samedi 06 mars 2021, le Comité stratégique du M5-RFP tiendra une Assemblée Générale avec les responsables et dirigeants de toutes les entités membres, à la Maison des Aînés à Bamako, pour mutualiser les initiatives de stratégies et d’actions pour la « rectification » de la Transition en cours, conformément aux exigences et impératifs du changement attendu par le Peuple malien.Le M5-RFP, a, dans son communiqué, rappelé aux Forces de l’ordre leur mission première qui est la préservation et la sécurisation des citoyens et de leurs biens. A cet effet, il a exhorté les Forces de l’ordre à protéger, en toutes circonstances, les manifestants aux mains nues qui ne défendent que les valeurs républicaines, démocratiques et laïques. « Le M5-RFP salue la jonction des forces du changement et de toutes les victimes des tueries, des exactions, de l’insécurité, des injustices, des démolitions sélectives d’habitations et des arrestations extrajudiciaires, et demande également à la population de ne pas céder à la provocation de ceux commis pour commanditer des actes d’intimidation et de violence dans le seul but de ternir l’image de notre Mouvement », indique le communiqué du M5-RFP. A cet égard, le M5-RFP réitère son engagement et sa détermination à faire aboutir ses exigences, en l’occurrence la lutte contre l’impunité dans les affaires de crimes de sang et de délinquance financière ; la mise en échec de la tentative de partition du Mali à travers une application accélérée, sans intention de relecture de l’Accord issu du processus d’Alger. Le M5-RFP exige aussi « la création des conditions pour la tenue d’élections libres, transparentes et crédibles par un Organe électoral unique et indépendant pour éviter la prise en otage du processus électoral par la junte militaire qui a déjà corrompu et confisqué la victoire du Peuple à travers sa gestion de la Transition, et épargner aux Maliens une crise postélectorale aux conséquences incalculables ; la mise en échec de la militarisation outrancière de l’appareil d’Etat par la junte militaire qui a décidé de faire main-basse sur tout le Mali : les institutions, l’administration, l’économie, les finances, les élections, etc ». Le M5-RFP exhorte le Peuple à maintenir et à renforcer cette mobilisation sur l’ensemble du territoire national et dans la Diaspora, jusqu’à l’atteinte de l’objectif qui est et demeure la refondation et la restauration d’un Mali démocratique, républicain et laïc doté d’une gouvernance responsable et vertueuse. « A cet effet, dès le samedi 06 mars 2021, le Comité stratégique du M5-RFP tiendra une Assemblée Générale avec les responsables et dirigeants de toutes les entités membres, à la Maison des Aînés à Bamako, pour mutualiser les initiatives de stratégies et d’actions pour la RECTIFICATION de la Transition en cours, conformément aux exigences et impératifs du changement attendu par le Peuple malien », révèle le communiqué du M5-RFP sous la plume de Dr. Choguel Kokalla Maïga.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

RAMADAN 2021 : LA LUNE APERÇUE AU MALI

Transition malienne : les élections sont-elles une « priorité absolue » ?

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulouba !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct