Mali : Le Premier ministre Moctar Ouane inaugure le barrage du Seuil de Kourouba !

Accompagné de plusieurs membres du Gouvernement, le Premier ministre Moctar Ouane a procédé le vendredi 15 janvier 2021, à l’inauguration du barrage du Seuil de Kourouba sur la rivière du Sankarani. Une réalisation rentrée dans le cadre du Programme de Développement de l’Irrigation dans le Bassin du Bani et à Selingué (PDI-BS), une initiative du Gouvernement du Mali et ces partenaires.

 

Financé à hauteur de 14 040 903  091 FCFA HT/HD  par le Fonds Africain de Développement FAD. Le barrage du Seuil de Kourouba a pour objectif le rehaussement du plan d’eau du Sankarani pour sécuriser la mise en eau du périmètre à maitrise totale de Maninkoura  (1094 ha) en période d’étiage.  Sa réalisation contribuera  également au  désenclavement du bassin de productions agricoles de la zone et la production d’électricité à faible coût à travers l’incorporation d’un mini central électrique, d’une production nominale propre et renouvelable  de 290KW soit une production annuelle nette de 12 200MW/h.

Pour le Premier Ministre ce barrage constitue un ouvrage majeur en raison de son impact  dans la vie des populations en particulier le monde rural : « Le barrage du Seuil de Kourouba  permettra de booster les productions agricoles,  contribuant à améliorer le revenu des populations  et de réduire la pauvreté dans la zone rurale » a-t- il déclaré.

De même, il dira que cet ouvrage  participe de la détermination résolue du Gouvernement  de lutter contre les aléas climatiques, de rendre l’agriculture malienne moins tributaire des aléas climatique.

De son côté, le ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche  Mohamed Ould  Mahmoud indiquera que le Barrage de Seuil de Kourouba, par la pertinence de ses objectifs, voit la concrétisation de l’espoir immense entretenu par les populations riveraines du Sankarani, mais aussi par les structures d’encadrement notamment l’Office de Développement Rural de Sélingué (ODRS) et l’Office de la Haute Vallée du Niger (OHVN) pour un encadrement efficace et une productivité accrue du potentiel Agricole de la zone.

Selon lui, la mise en service de cet important ouvrage se traduira aussi par la réduction de l’exode rural à travers le renforcement de capacité de production des couches socioprofessionnelles des différents secteurs ruraux. Mais également  par le développement des PME-PMI, la création d’emploi au niveau local et l’électrification rurale avec la production hydro-électrique future du Seuil.

Par ailleurs,  le représentant des  partenaires techniques et financiers, Famory Sinaba  soulignera que le programme PDI-BS  a été  mis en œuvre à travers quatre composantes à savoir :  le développement des infrastructures de production,  l’accroissement de la production et de la productivité , le renforcement des capacités et  appui   des initiatives locales  et la gestion du programme.

Le  barrage du Seuil de Kourouba, il  est réalisé  dans le cadre de la composante une, ce qui contribuera dans l’atteinte des résultats de la composante  deux et trois.

Jean Joseph Konaté

Source : Malijet

Vous allez aimer lire ces articles

KOULOUBA 2023 : ABDOULAYE IDRISSA MAÏGA PRÉPARE AUSSI SON «MANIFESTE»

PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE DU MALI : LE GRAND MÉNAGE DE BAH N’DAW :10 CONSEILLERS REMERCIÉS

Inflexibilité tous azimuts sur le délai de la Transition

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct