Malijet.co

Mali-Niger : à Bamako, Mahamadou Issoufou alerte une nouvelle fois sur le statut de Kidal

Le président Mahamadou Issoufou, du Niger, a effectué, samedi 7 septembre, une « visite d’amitié et de travail » au Mali. Les questions sécuritaires, Kidal ainsi que le renforcement de la coopération bilatérale dans la lutte contre le terrorisme ont été notamment au centre des entretiens entre les chefs de l’Etat du Niger et du Mali.

 

Au cours d’une conférence conjointe aux côtés de son homologue malien,  Mahamadou Issoufou a déclaré que le statut de Kidal, toujours aux mains des d’ex-rebelles, est une menace pour le Niger et que des actes terroristes sont parfois commis avec la complicité de certains signataires de l’accord de paix d’Alger.

Le statut de Kidal est une menace pour la sécurité intérieure du Niger. Et en plus, nous constatons, avec beaucoup de regrets, qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui ont une position ambigüe et qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui sont de connivence avec les terroristes. Nous ne pouvons plus l’admettre.

RFI

Vous allez aimer lire ces articles

Spécial 22 septembre 2019: Dialogue national inclusif : Le grand tournant Mamoutou Touré, président de la Femafoot : « après quatre années de léthargie, tout est prioritaire pour notre football »

Spécial 22 septembre2019: Accord politique de gouvernance : Une communion de cœur et d’esprit pour le mali

Entretien avec M. Yaya Sangare, Ministre de la communication, Porte-parole du gouvernement : « La crise sans précédent et multidimensionnelle à laquelle le Mali est confronté depuis 2012 impose le dialogue aux Maliens en vue de construire une vision concertée, à la hauteur des défis de l’heure ».

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct