MARCHE DE PROTESTATION DU M5-RFP PRÉVUE LE VENDREDI PROCHAIN : PROFESSEUR CLEMENT DEMBELE INVITE LES MALIENS A UNE MOBILISATION GENERALE

Son excellence, Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République a entamé des négociations avec le Mouvement du juin 5 qui exige son départ. Si l’audience accordée à l’imam Mahmoud Dicko, le samedi 4 juin, a suscité l’espoir d’une décrispation de la crise socio-politique, il faut signaler que la rencontre entre le Chef de l’État et les responsables des organisations du Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP), le dimanche 5 juillet dernier, n’a pas été à la hauteur de souhait au point de vue des protagonistes. Suite à cela, Professeur Clément Dembélé, président du MK, invite la population malienne à sortir massivement pour l’assaut final prévu le 10 juillet prochain.

 

En effet, le Chef de l’État, Ibrahim Boubacar Kéita, a rencontré les responsables des organisations du M5-RFP, le vendredi 5 juin dernier, une rencontre. Au point de vue des protagonistes cette rencontre n’apas été à hauteur de leurs attendes et invitent par conséquentla population malienne à sortir massivement pour l’assaut final.

Ainsi, dans ses explications, Professeur Clément Dembélé à travers un communiqué a rappelé qu’au cours de leur rencontre avec les autorités maliennes dont le but est une solution pour une sortie définitive de la crise. Cependant signale Mr., Dembélé, la rencontre a été une déception pour le mouvement.  Parce que le président nous demande d’aller discuter avec la majorité présidentielle, une majorité à laquelle qui selon lui, le président n’a jamais accordé une importance dans la prise des décisions et n’a jamais pris une décision émanant de celle-ci.

Avec ce soulèvement populaire, demandant sa démission le mouvement a décidé de faire un Mémorandum pour décrisper les tensions et le président devrait en principe, répondre positivement et non diriger vers la majorité.  C’est pourquoi, le Professeur Dembélé a invité la population malienne à sortir massivement le vendredi prochain pour l’assaut final qui est la désobéissance civile qui ne se limitera pas seulement à la Place de l’Indépendante mais à toutes les places publiques à travers la ville de Bamako.

« Si le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) avait refusé les négociations, la population allait les qualifier de destructeurs ou d’assoiffés du pouvoir ».

D’ailleurs, dénonce-t-il, depuis le début jusqu’à nos jours, la seule chose que le président a pu faire, c’est l’application de (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 07 JUILLET 2020

Abdoul Karim SANOGO

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Non, Karim Agaly Cissé n’est pas un arriviste au petit pied……

Ministère de l’économie et des finances: Dr Boubou Cissé passe le témoin à Abdoulaye Daffé

Crise au Mali : Alpha Condé réaffirme son soutien total à IBK devant ses pairs de la CEDEAO

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct