Me Kassoum Tapo répond aux leaders du M5-RFP: » Je n’ai donné aucune instruction de répression à qui que ce soit «

Le ministre de la Justice, Garde des sceaux et des Droits de l’Homme, Me Kassoum Tapo a, au cours d’un point de presse, hier, répondu aux leaders du M5 qui l’accusent d’être à la base des  » condamnations expéditives de leurs jeunes « . A ses dires, il  » n’a donné aucune instruction de répression  » contre les militants du mouvement de contestation.

 

Au moment où l’on constate que la désobéissance civile tourne aux poursuites judiciaires, des voix, dont celle de Me Mohamed Ali Bathily, se sont élevées pour critiquer, avec ardeur, le nouveau ministre de la Justice.

Ce dernier a répliqué hier en précisant qu’il n’est pas intervenu dans les jugements et n’a pas donné instruction de répression contre les jeunes du M5. Selon lui, les faits de fermer les lieux de travail et de barricader les routes sont une entrave à la liberté publique et de circulation. Lesquels faits sont, précise-t-il, interdits et punis par la loi.

Le ministre dit avoir plutôt instruit aux procureurs de ne pas maintenir les détenus sous mandat de dépôt pendant un mois voire trois, sans jugement. Toute chose qui justifie, selon lui, la  » comparution immédiate des personnes interpellées devant des juges du siège « . Cet avocat, devenu ministre, estime que  » force doit rester à la loi « , même si, déclare-t-il,  » je n’ai aucune envie particulière d’envoyer qui que ce soit en prison « . Et d’ajouter :  » Je ne suis ni formé, ni habitué à cela « .

Pour ce qui est des enquêtes pour situer les responsabilités des tueries et des destructions de biens, des 10, 11, 12 juillet dernier, Me Tapo révèle qu’une information judiciaire est en cours. Il affirme avoir demandé que la MINUSMA et la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) soient associées aux investigations pour garantir une enquête indépendante. Il a promis que toutes les responsabilités seront situées dans cette affaire.

M.S.C

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Ballan Diakité : « Il faut que Soumaila Cissé adopte la neutralité entre le M5 et le CNSP »

Rentrée politique de la jeunesse Yéléma en commune I du district de Bamako: Diakaridia Diakité écarte toute idée de conflit entre lui et l’ex-député Oualy Diawara

Choguel Kokala Maïga, membre du M5-RFP : «Le Président et le Premier de Transition ont été choisis par malice et fraude

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct