Malijet.co

Meeting de campagnes : Les promesses de Soumaïla Cissé

La campagne est lancée depuis le 7 juillet. Les candidats vont rivaliser d’ardeur et d’ingéniosité pour s’attirer les faveurs des électeurs. Cela a déjà commencé. Le candidat de l’URD, Soumaïla Cissé était, dimanche dernier, au Boulevard de l’Indépendance devant des centaines de milliers de militants et de sympathisants. Comme pendant toute campagne, il a fait des promesses. Le tout visant, selon lui, à redonner l’espoir aux Maliens.

Soumaïla Cissé, tout de blanc vêtu, au Boulevard de l’Indépendance, faisant face à ses soutiens et au palais de Koulouba, a promis de redonner l’espoir aux Maliens s’ils l’aidaient à accéder à la présidence de la République. Un peu plus tôt dans la journée, sa candidature bénéficiait des soutiens de taille notamment ceux venant du parti présidentiel. Soumaïla Cissé avant de dire comment il compte redonner l’ «Espoir » aux Maliens, s’est d’abord appesanti sur les raisons pour lesquelles les Maliens doivent changer de gouvernance. Selon lui, les espoirs ont été déçus ces cinq dernières années. L’emploi, l’eau, l’électricité, l’Armée, la corruption, l’école, etc., autant de secteurs dans lesquels le Régime d’IBK a échoué. L’enlisement de la crise du Nord qui se retrouve aujourd’hui au Centre du pays fait partie des motifs valables pour que les Maliens disent non à ce Régime « incompétent » d’IBK, dit-il. Il pense être meilleur à ce poste que son occupant actuel. Lui, au contraire de ce dernier, fera en sorte que l’emploi des jeunes soit une réalité. Il promet que les Enseignants Diplômés des écoles de maitres seront tous embauchés. Il dit ne pas comprendre que des salles de classe contiennent plus de 200 élèves et qu’au même moment des Enseignants soient au chômage. Il en est de même pour les hôpitaux. Les sortants de la Faculté de Médecine rasent les murs des CSCOM et autres CSREF. Cela est «inadmissible» dans un pays où les centres de santé doivent davantage être proches des populations. Il promet la construction en nombre d’infrastructures sanitaires  qui permettront d’accueillir les nombreux Médecins sortants de la Faculté de Médecine.  Bamako fait partie des capitales africaines qui croulent sous le poids de la surpopulation avec un  effectif de plus de trois millions d’Habitants. Soumaïla Cissé compte la désengorger en créant une nouvelle ville qui va s’appeler « Soundjata City » sur l’autre versant du fleuve Djoliba, à Koulikoro.  Une idée inspirée de la nouvelle ville sénégalaise Diamniadio?

Il a aussi promis que lui, Président, aucun membre de sa famille ne sera nommé à des fonctions officielles.

La lutte contre la corruption, le retour de la paix, etc., sont, entre autres, des engagements que le Président du parti  de la poignée de main a fait devant ses soutiens et le Peuple malien tout entier.

Mohamed Sangoulé DAGNOKO: lecombat

Vous allez aimer lire ces articles

Sabati 2012 ne soutient pas IBK : Moussa Boubacar Bah, la fin approche !

Bamako : La ferveur d’une campagne électorale

Campagne électorale : NIONO SE MOBILISE POUR LA RÉÉLECTION DU PRÉSIDENT IBK

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct