Mise en œuvre de l’accord de paix pendant la transition au Mali: la Médiation internationale se concerte

Ce jeudi 1er octobre s’est tenue, au Quartier général de la MINUSMA à Bamako, une réunion de la Médiation internationale.

 

Réunissant les membres de la Médiation Internationale, cette rencontre était présidée par l’Ambassadeur d’Algérie, chef de file de ladite médiation, Son excellence M. Boualem CHEBIHI, en présence du Chef de la MINUSMA, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU, M. Mahamat Saleh ANNADIF ainsi que de certains Ambassadeurs et représentants d’Organisations Internationales accrédités à Bamako, dont la CEDEAO. Selon le diplomate algérien, l’objet de cette réunion était de « faire le point sur l’Accord de paix pendant cette période cruciale ici au Mali, et voir les prochaines étapes en ce moment précis, où une transition s’ouvre, avec la désignation d’un Président et d’un Premier ministre ».

Selon M. CHEBIHI, la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali est toujours « la priorité de la communauté internationale ».

Avant cette crise, des priorités pour les prochaines étapes de la mise en œuvre de l’Accord avaient déjà été fixées par la Médiation internationale, en consultation avec les parties maliennes. La poursuite de celles-ci devrait reprendre très bientôt.

« On attend juste l’opportunité de réunir toutes les conditions, notamment la formation du gouvernement pour que l’on reprenne les activités sur une base réelle, » a déclaré l’Ambassadeur d’Algérie qui se veut rassurant pour la suite du processus : « on est encouragé par ce qui a déjà été évoqué depuis le 18 août. On a vu qu’il y a un engagement renouvelé à la mise œuvre de l’Accord. Maintenant, concrètement comment cela va se faire ? On se projette bien sûr dès maintenant à tenir une réunion du Comité de suivi (de l’Accord CSA) ».

MINUSMA

Vous allez aimer lire ces articles

MOHAMED YOUSSOUF BATHILY ALIAS RAS BATH, À PROPOS DES ATTRIBUTIONS DU VICE-PRÉSIDENT DE LA TRANSITION : «LE BUDGET DE L’ÉTAT PRENDRA EN CHARGE DEUX PRÉSIDENTS DANS UN PAYS QUI VIT DE LA MENDICITÉ»

RESTAURER LA CAPACITÉ DES MILITAIRES DES FAMA : L’EUTM MALI REPREND SES SERVICES

CHEICK OUMAR SISSOKO LORS DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE DE EMK, HIER : ‘’ IYAD AG GHALI FAIT DES ALLER – RETOUR  EN ALGÉRIE …LE MALI DOIT INTERPELLER L’ALGERIE  ‘’

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct