Malijet.co

Mise en place de la section commune II du parti Asma-CFP: Yéli mady Konaté élu à la tête d’un bureau de 37 membres

Le foyer des jeunes de Quinzambougou en commune II du district de Bamako a servi de cadre à la mise en place de la section II du parti Asma-CFP. À l’issue des travaux, Yélimady Konaté a été élu secrétaire général de la section. C’était en présence des présidents des sous-sections de la commune II, de plusieurs autres membres du bureau national du parti et certains représentants de partis amis.

Samedi 12 mai 2018, le parti Alliance pour la solidarité au Mali- Convergence des forces patriotiques (Asma-CFP), du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, a procédé à la mise en place de sa section en commune II. Cette activité a regroupé tous les présidents des sous-sections du parti en commune II, des clubs des amis de Soumeylou Boubèye Maïga et ceux de Yélimady Konaté, certains membres du bureau national du parti et d’autres invités de marque.
À l’ouverture des travaux, le président de la jeunesse du parti Asma-CFP, M. Abidina Karembé, a ouvert le bal pour présenter au public du jour les présidents des sous-sections de la commune. Il a par ailleurs invité ceux-ci à faire de l’Asma-CFP un parti exemplaire sur la scène politique de notre pays. Abondera dans le même sens, M. Bakoroba Coulibaly, membre du bureau national, chargé de la supervision de l’élection du bureau de la section II.

À l’issue des travaux, Yélimady Konaté a été élu secrétaire général de la section de la commune II. Très requinqué, dira-t-il que le parti Asma-CFP est un parti qui incarne toutes les valeurs de notre pays. «Ce bureau de 37 membres dont je suis désormais chargé de diriger répondra à toutes les attentes de toutes les instances de notre parti à nous tous», a-t-il rassuré.
Tenant désormais les rênes de la section du parti en commune II avant les joutes électorales, le tout nouveau secrétaire général M. Konaté a promis de remplir pleinement les tâches qui lui seront confiées de commun accord avec son bureau.
Ont mis fin à cette cérémonie des prestations d’artistes et la récitation de la Fatiha dans une cour qui a refusé du monde.

Ousmane DIAKITE

Le Reporter

Vous allez aimer lire ces articles

Bathily réplique à IBK

Prvm et Mum

Élection présidentielle de juillet 2018 : IBK porté par une coalition

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct